1
min

L'Unique et l'Objet

Image de Ant49125

Ant49125

0 lecture

0

L’amour nous reprend à chaque fois sans détour,
Voyage sans fin, ou voyage sans retour.
Tout commence un jour, là où tout se termine,
Sur des vestiges ressortis d’un champ de ruine.

L’Unique vient le jour, où meurt le vieil objet,
Le cœur engourdi redevient par magie frais.
C’est le moment de changer radicalement d’air,
Quitter la terre ferme, pour prendre la mer,
Enchaîner sur les flots les houles, les cascades
Et tomber dans les bras d’une belle malade.

Quand les rives de l’amour enfin définit,
Ne bouge plus dans l’univers de l’infini,
L’Unique et l’Objet, eux deux, ne font plus qu’un
Pour donner à l’amour des lendemains sans fins.
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur