Image de M. Iraje

M. Iraje

1340 lectures

288

FINALISTE
Sélection Public

Recommandé
Par une nuit sans lune, en un chemin glissant,
Paradait un faisan, le croupion frétillant,
La plume bien légère. Il divaguait ainsi
Plus fier qu'un jeune paon, de pensées guillerettes
En projets délirants pour combler une belle,
Lasse de basse cour, avide de ramage
Et de galants discours.

D'un buisson, à l'affût, un vieux coq nyctalope,
Presbyte de surcroît, l'esprit ragaillardi
Par un trop long veuvage, patiemment attendait
Qu'une poule volage égarée en chemin
S'offre comme un fruit mûr, érotique festin.

Perdu dans ses idées, sans l'avoir aperçu
Le faisan trébucha, la tête la première.
Il ne vit ni la crête, ni le vil malotru,
Et pris au dépourvu dut s'avouer vaincu
Dans la boue d'une ornière.

Que tu sois mâle faisan ou poule téméraire,
Il est des lieux communs quelquefois renversants.
En un mot comme en cent, il faut rester prudent;
Pour aller de l'avant, protège tes arrières.

PRIX

Image de 2016

Thème

Image de Poèmes
288

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Maître Iraje, je découvre ta fable grâce au générateur aléatoire de poèmes, et je l'ai trouvée bien sympathique. :)
·
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Super, merci.
·
Image de Georges Marguin
Georges Marguin · il y a
J'ai vraiment beaucoup aimé.
·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Tout ce que j'aime !

À cette poésie aux vers qui "chantent clair"
Où les pieds réguliers ont le pas bien rythmé,
Ornée de jeux de mots savamment disposés
Et de termes allusifs des fagots de derrière

Sortis à bel escient parsemant le discours
Je me suis bien marré. J'ai dégusté l'histoire
De ce poulet coquin issu de basse cour
Déplumant le croupion d'un cousin sans y voir.

Nyctalope est bien vu pour décrire en un mot
Ce qu'en trois l'on peut dire d'un mâle sur un autre,
Et ce pauvre faisan se prenant coq-au-pot
Pour tout repas du soir à cause qu'il se vautre

Me fait penser soudain que pour tout mâle faisan
Il en est un deuxième portant presque le nom
À même consonnance et prononciation
Qui inflige au premier un acte peu plaisant.

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Pour moi un réel coup de coeur. Parfaitement écrit, et plein de finesses. Merci
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Il y a du La Fontaine dans ce poème, vraiment très drôle !
·
Image de Fantomette
Fantomette · il y a
Morte de rire
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Il y a du Samsung dans cette poésie.
·
Image de Jacques
Jacques · il y a
Excellent!
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Poème découvert grâce à l'espace Twitter de Short Edition qui l'a récemment remis sur les rails. Un petit chef d'oeuvre dont la place de finaliste était on ne peut plus légitime..
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème