1
min

Le chant de la sirène

Image de Chloé Millet

Chloé Millet

109 lectures

133

Le soleil de juillet est brûlant sur ma peau,
La rivière est fraîche. Enivrante beauté,
Il reste là sur la rive à me regarder.
Je prends soin de bien cacher mes ailes sous l'eau.

Mon royaume aquatique a cent mille joyaux :
Algues et galets, poissons, reflets, formes floutées
Se dessinent à travers un doux filtre azuré.
La lumière bleue crée de superbes tableaux !

Je remonte à la surface. C'est irréel...
Il n'a pas bougé, il me sourit, je l'appelle.
Il résiste un peu mais je deviens sirène.

En un clin d'oeil, il plonge dans la rivière.
Ô, Ulysse, toi qui rejoins mon univers,
Oublie l'Odyssée et ton île lointaine !

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de 14 vers
133

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Christelle
Christelle · il y a
Comme un souvenir de vacances quand l'automne s'annonce
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci Christelle :)
·
Image de Mapie
Mapie · il y a
Je ne peux qu'aimer en tant que méditerranéenne
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Contente que ce sonnet vous ait plu, Mapie :)
·
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
RAVISSANT
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci Philippe !
·
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Oh merci de réactiver la tentation d'Ulysse dans ce bleu-sirène de la Méditerranée... Et si vous aimez les récits de voyage, je vous invite à rejoindre la Voie n°1, un train est en partance pour la Corne de l'Afrique, je vous souhaite une belle traversée...
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci pour votre commentaire, Julien :)
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Il est vain pour un homme de résister à l appel de la femme poisson et de son univers d un bleu fascinant...pour ma part j y céderai volontiers tant il semble féérique...et peut-être dangereux ? Très beau. Mes voix pour vous.
Je suis en compétition avec un texte humoristique en argot. Vous avez toute liberté de venir le lire ou non. Par contre ne votez pour lui qu' à la seule condition qu' il vous plaise.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/gaston-contre-riri
Très cordialement.

·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci beaucoup Hervé !
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Une découverte féerique de dernière minute que cette sirène ailée. Mes voix. Je suis adepte du fantastique moi aussi. Une petite baignade rafraîchissante, ça vous dit ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/aujourdhui-jai-aquaponey
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci pour votre soutien, Sylvie :)
·
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
Ensorcelante sirène, qui résisterait? Et on sait combien la chair était faible chez Ulysse...+5
Aujourd’hui, dernière ligne avant l’annonce des finalistes, alors un sursaut, soutenons-nous!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/berceuse-8

·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci Mireille et bonne chance :)
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un hommage à Ulysse, bien écrit, plaisant, avec une sirène qui perd ses ailes (ou les cache) et parvient à attirer le héros ; jolie découverte de dernière minute dans les nouvelles parutions.
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci beaucoup, Fred !
·
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
Je suis heureuse de m'y attarder une seconde fois et de saisir la poésie de cette rencontre irrésistible. Mes voix ++
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Mille mercis, Laurence :)
·
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Elle est un peu peintre cette sirène, et pour son joli tableau, voici mes voix.
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci pour votre soutien, Doria !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Qu’allons-nous devenir ? Demetrio passa la main sur la terre aride. Douze semaines après la fin du monde, il ne leur restait presque plus rien. Au début, ils n'avaient pas pensé ...