12 lectures

2

La pluie qui coule sur la route
Formant des flaques par ses gouttes
Tombe d'un ciel des plus grisés.
Par un vent faisant frissonner.

Mais pour moi sache que tu es,
Par de-là toute ta tristesse,
Faites aussi pleines de sagesse
Qui laisse entrevoir ta beauté.

Que sur les routes détrempées,
Tes gouttes soyeuses d'argent
Pareilles à des perles luisant
Sous ta vive lumière cachée.

Coulent délicatement sur
Le macadam dans la nature
Que tes larmes donnent la foi
Et qu'elles soient symbole de joie.

Had.PRVST
2

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème