Jeux secrets (Le désir)

il y a
1 min
377
lectures
24
Qualifié
Image de Été 2021
Dans l'attente toujours commence le plaisir
Par le songe éveillé plein d'un charme discret
Dont la douceur lubrique enflamme le désir.
Les amants patients rêvent des jeux secrets

Qui, dans l'espoir lascif de l'incisive étreinte,
Les entraînent troublés. Ils s'approchent tout près,
Se frôlent, prisonniers de l'autre sans contrainte.
De leurs corps échangés pour mieux faire l'apprêt,

Par mille et un détours et mille et un usages,
Comme un explorateur aventureux ferait,
Ils arpentent saisis l'étonnant paysage.
Ils errent lentement, virtuoses furets,

Car plus longue est la course allant à la caverne,
En serpentant, qui suit du relief les décrets,
Dans cet itinéraire où le hasard gouverne,
Plus fort est le frisson ; et le souffle indiscret

Qu'hors d'haleine, étouffé tout d'abord, ils ahanent,
En se précipitant, vers l'obscène congrès
Semble alors les pousser. Quand leur ferveur profane
En un gémissement fiévreux transparait,

La hâte enfin les prend de leur propre carnage,
Un rite cannibale, un festin où seraient
Percés ou dévorés les convives en nage.
Ils meurent chaque fois alors sans un regret,

Déchirés chaque fois mais heureux d'en finir,
Chaque fois terrassés, languides, pour après,
Dans l'attente, à nouveau voir naître le désir
Des songes éveillés, lubriques et secrets.
24

Un petit mot pour l'auteur ? 19 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Superbe évocation ...
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un poème qui m'évoque Jérôme Boch !
Image de de l air
de l air · il y a
" Un rite cannibale... " C'est vrai qu'il y a là autant l'envie de sublimer l'autre que le "consommer"...
La frontière est mince entre l'amour de soi et l'amour tout court.
Un beau poème pour une belle exploratrion du couple plaisir/amour.

Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Un poème érotique à souhait qui n'est pas flouté ! Short reconsidère-t-il ses positions ?
Image de Kara Bistrakoum
Kara Bistrakoum · il y a
Je ne sais.
Mais ma précédente proposition (La vague) a elle aussi été acceptée (peut être il est vrai en raison d’une mauvaise interprétation )

Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Un élégant poème qu'il faut lire aidé par son imaginaire, même s'il passe doucement vers le réel. Une vraie découverte !
Image de Darius Eff
Darius Eff · il y a
Du désir à l'orgasme, vous décrivez chaque étape avec soin et aussi beaucoup de classe. Vos amants se consomment, se consument puis renaissent. Je trouve que vos choix lexicaux sont pour la plupart aussi pertinents qu'inattendus.
Ce n'est que mon point de vue mais votre texte pourrait être l'œuvre d'un poète scientifique ou d'un scientifique poète : vos alexandrins qui impriment une cadence régulière et posée, rendent compte d'un évènement qui est à l'opposé. C'est un peu comme si quelqu'un décrivait, avec rigueur et poésie, à distance l'acte sexuel sans y prendre part. Est-ce que ce décalage entre la forme et le fond est quelque chose que vous souhaitiez ?

Image de Kara Bistrakoum
Kara Bistrakoum · il y a
Merci pour cette lecture attentive et ce commentaire scrupuleux. Je souhaitais surtout traduire la montée du désir qui sous l’effet des caresses conduit les amants du tendre fantasme à l'irrésistible fringale de leurs consommations mutuelles
Image de Darius Eff
Darius Eff · il y a
Et vous y êtes parvenue haut la main. Merci d'avoir écrit ce poème.
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
C'est l'attente oui qui créé le désir et tous les fantasmes autour.
Joli poème

Image de Virginie Denise
Virginie Denise · il y a
Vous êtes une "Tisonnière" qui sais tout de l'art du feu: Savamment vous attisez les braises, faites naître le brasier puis apaisez les flammes sans jamais les étouffer.
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Le désir évoqué en une écriture délicate.
Image de Armelle FAKIRIAN
Armelle FAKIRIAN · il y a
Un très beau poème érotique. Bravo

Vous aimerez aussi !