Firmin Le chat

il y a
1 min
1
lecture
0
Il a de grands yeux, le felin
Mais des petites dents, le malin
Il ronronne sur le billards
De ces forces, il est bien avare

Avec douceur, il miaule le lionceau
Réclame des caresses, il a l air si penaud.

Mais quand un étrange projectile
Gamberge ou réel volatile
Lui fait frémire les moustaches
Le dormeur se fustige avec panache !

Le lion, le tigre s'éveille alors en lui
Le reste de sa proie finira sous un lit.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,