Deux mots

il y a
1 min
30
lectures
2

Un texte n’est rien d’autre qu’un fil de soi(e). Alors je brode, je brode… Des petits mouchoirs. Pour rire, ou pleurer. (Pour les grosses couvertures en poil de roman, c'est par là  [+]

J'ai deux mots à vous dire,
mais attention,
le premier sonne mat comme un couperet,
une guillotine,
et même si le second, en bonne tête,
semble donner à leur union un air de mélodie,
je vous aurai prévenu,
ils font deux immondes compères.
Surtout, ne vous fiez pas à leur sonorité débonnaire,
car juste après leur musique,
quand leur sens vous pénètre,
en un éclair,
le temps se suspend au-dessus de votre crâne...
À les entendre
les oreilles regrettent déjà de ne pas les avoir dispersés,
les yeux se figent,
le sang se glace,
tout votre monde s'affaisse
et le diamant n'est plus que du charbon,
l'or, de la vulgaire limaille.
J'ai deux mots à vous dire
chargés d'éternité
dans une fatale harmonie.
Pardonnez-moi, cela ne prendra qu'une seconde :
"Hémorragie cérébrale..."

2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !