Communion

il y a
1 min
21
lectures
0
Tes bouclettes désordonnées
ton souffle court, tes joues rouges
ta mélopée époumonée...
Que j'aime comme tu bouges !

Chacune des ondulations
que tu imprimes à ton bassin
tes yeux qui brillent comme des calcins...
Je suis juste en adoration

Pas assez de mains sur ton corps
tu en réclames plus et encore
combien de bouches pour le faire taire,
ton fol appétit satisfaire

Comment combler ta gourmandise ?
Que te faut-il en friandise ?
Fusées de feu d'artifice
Une queue dans chaque orifice

Dans mon coin confortablement
extravagant dédoublement
je bande et croise enfin tes yeux

Nos deux complices facétieux
t'offrent une douce récréation
que bénit notre intense union
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !