Chanson " Célibat Profond"

il y a
1 min
15
lectures
2

https://www.facebook.com/petitefleur38  [+]

Célibat profond
You know what I mean ?
Les silences en dedans
Les vers que je rime
Et ceux que je descends
Pour oublier mes vides
Et tous nos rêves en grand
Qui partent dans le néant
On s’est fort usés
A vouloir trop y croire
Et puis ce grand trou noir
Où tombent nos corps blessés
De s’être mal aimés
Célibat profond
You know what I mean ?
C’est pas un concept clean
De la vie qui décline
C’est le triste constat
Que je te fais de moi
Le goût est à l’alcool
Aux paradis faciles
Je n’ai plus la fête folle
Et tes grands yeux candides
Me rappellent au passage
Tous ces espoirs déchus
De s’être tant cherchés
Entre ces quatre murs
Où on s’était lovés
Célibat profond
You know what I mean ?
C’est pas qu’du désespoir
Que je gratte sur ma guitare
C’est plus qu’un état d’âme
Une théorie de vie
Qui me poursuit la nuit
Et m’accable le jour
Et sans cesse se répète
En boucle dans ma tête
Célibat profond
You know what I mean ?
2

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
C'est magnifique, cette chanson désespérée, j'aimerais l'entendre derrière les cordes d'une guitare. I don't know if I know what it means but I feel it well!
Image de karine AVANI
karine AVANI · il y a
Merci beaucoup Pascal ! Elle a été mise en musique justement avec une guitare par le chanteur et compositeur Bertrand Gille dont vous trouverez la mélodie et le clip sur You Tube si vous avez envie de l'écouter
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Il y en a de belles choses dans les sous-sols de l'âme. La vie qui cogne, lance des cailloux mais la vie debout dans le ventre, toujours prête à boire le sang du monde. J'ai perçu des vibrations en vous lisant, des ondes underground où tout était encore possible, où les fantômes avaient encore soif d'aimer. Votre texte a la nudité des aubes, leur éclat diaphane, leur page blanche à remplir. Merci à vous.
Image de karine AVANI
karine AVANI · il y a
Merci à vous Pierrick pour votre passage et votre présence éclairée sur ce texte ! Je suis très touchée par vos mots si bien écrits et je continuerai de remplir les pages blanches de nouvelles vibrations et de découvrir les vôtres , vous avez cette force singulière d'écriture que j'aime tant !

Vous aimerez aussi !