1
min

Car pour vous je suis plus fort

Image de Doulla

Doulla

4 lectures

0

J'en ai vu de toutes les couleurs, j'ai survécus contre vents et marées: du paludisme à la typhoïde en passant par la tuberculose et la parodontite.

Des douleurs insupportables perdurant des nuits blanches infinis m'ont fait hurler à en perdre la tête. J'ai eus froid et chaud, j'ai vue floue, trouble et rond, j'ai amincis et faiblis, j'ai eus mal comme jamais auparavant. Je voyais la mort me taquiner alors j'ai fléchis. J'ai abandonné et pleuré.

Entre mes cris et mes pleurs, il y avait les soucis et les peurs de mes parents. Ils ont fait des pieds et des mains pour traquer ma santé fugueuse dans divers hôpitaux, pour chasser mes maladies spirituels chez les marabouts de toute sortes, ou pour quémander ma guérison en priant tous les dieux qu'ils connaissent, la nuit au chevet du lit de leur fils agonisant; J'ai entendue les sanglots de ma mère et deviné ceux de mon père. Je m'en voulais de leur causer tant de peine, tant de soucis.

En les regardant, j'ai compris que même si ma vie m'appartiens, je ne suis pas le seul à m'en soucier. Alors je ne pouvais pas me permettre de jeter les armes car j'ai une raison naturelle de vivre et pour elle je devait me battre. J'ai résisté. Et en refoulant mes peurs, j'ai rendu malade mes maux et épuisé ma fatigue.

Puis un jour, une lueur d'espoir vint à naître, un sourire longtemps disparus venait de resurgir, une fleur fanée venait d'être ressuscitée car une famille plus forte venait de vaincre.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,