1
min

Après xynthia

Image de Loodmer

Loodmer

29 lectures

4

J'ai vu leurs mains fouillant dans la gadoue
J'ai vu leurs bras transportant lits et matelas
Jetant à la rue leurs souvenirs en vrac

J'ai vu la laisse de mer, vase et roseaux
J'ai vu la trace aux murs comme un jalon
Pour un retour possible de la belle et rebelle

J'ai vu les maisons éventrées
J'ai vu les chaussées défoncées, les quais arrachés
La destruction sauvage de ces terres à fleur d'eau

J'ai vu, j'en témoigne et j'accuse
J'ai vu, j'ai trié, j'ai lavé, j'ai jeté
Et j'ai pleuré sur eux et j'ai pleuré pour eux

J'ai vu le résultat de vos petits profits
J'ai vu vos faux-fuyants pour vous dédouaner
Vous les responsables de cette catastrophe

Thèmes

Image de Poèmes
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Kiki
Kiki · il y a
je découvre Loodmer votre écrit qui est bien réaliste quand les cyclones frappent malheureusement faisant des dégats, et des morts. Ce récit malgré la catastrophe est agréable à lire car bien écrit.
Je l'ai découvert en ouvrant le catalogue de SE qui permet aux nouveaux de découvrir des auteurs. Je me nourris donc chaque jour de textes que je prends au hasard, et m'enrichit des échanges qui suivent. BRAVO

Je vous invite à aller lire et soutenir éventuellement mon poème en finale sur les cuves de Sassenage. Si vous venez je vous guiderais dans les entrailles de cette terre sacrée et cette cavité magique et enchanteresse. MERCI d'avance.

·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Je suis déjà allé lire votre texte, mais n'ait pas voté (jamais en concours). Ce poème a été écris après que j'ai participé aux nettoyages solidaires des maisons des sinistrés aux "Boucholeurs" en Charente-Maritime.
·
Image de Kiki
Kiki · il y a
pas de souci. Chacun est libre de ses choix. Je respecte. A bientot de vous lire
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
A La Réunion, les cyclones laissent régulièrement de bien douloureuses marques de leur passage quand on n'a pas la chance d'habiter dans une maison ou un immeuble "en dur" ! Malheur à ceux qui vivent dans des cases sous tôle ou non loin des ravines !
De plus avec le béton qui recouvre des surfaces de plus e plus importantes, certaines villes sont inondées : les rues en pentes deviennent cascades et l'eau pénètre dans certaines maisons en ruinant tout ce qu'elle recouvre... :(

·
Image de T. Siram
T. Siram · il y a
Le genre de chose qui ne devrait pas exister...
http://short-edition.com/forum/la-fabrique/hors-prix-concours-et-pourtant

·