1
min

Amours stellaires.

Image de Irisjr

Irisjr

2 lectures

0

La Lune bruisse lorsqu’elle s’installe dans le ciel. La Lune soulève ses draps et se couche délicatement. Le tissu se froisse à chacun de ses mouvements.

Le ciel a deux amants : la Lune et le Soleil. La Lune comble le vide de l’absence lorsque la nuit tombe ; le Soleil rempli les précipices creusés par la Douleur quand le jour se lève. Le ciel est un amant insatiable qui ne peut se passer d’affection, le Ciel incarne à lui seul le creux laissé par l’amour inexistant.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,