À une étoile filante

il y a
1 min
285
lectures
21
Qualifié
Quand la vie perd de ses innombrables couleurs
Quand les rayons du soleil brûlent mes espoirs
Quand lasse de la lune et du soleil je pleure
Je pense à toi

Quand je construis la maison de mes souvenirs
Quand mes lourdes paupières lentement se ferment
Quand les galets me content l’écho d’un sourire
Je pense à toi

Quand je pointe maman du doigt sur les photos
Quand mon cœur résonne sous les feux d’artifice
Quand sur mon ardoise je dessine un radeau
Je pense à toi

À chaque rencontre c’est peut-être ton tour
À chaque mélodie c’est peut-être ta voix
À chaque lettre c’est peut-être ton amour
Je t’imagine

Visites-tu la planète du Petit Prince ?
T’endors-tu entre les feuilles d’un nénuphar ?
Penses-tu à moi lorsque le vieux parquet grince ?
Je t’aperçois.
21

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !