A la rencontre du temps perdu

il y a
1 min
8
lectures
2

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

Oui, le temps, : cette incongruité de l'attente,
Qu'un simple rendez - vous alors vous fait comprendre
Quand il arrive souvent qu'une personne aimante
Assise sur un banc, cherche vainement à suspendre,
En lisant un journal d'une façon dilettante
Sans vraiment au final, s'informer, y prétendre .
Moment dérivatif, circonstance aggravante
D'un moment décisif qui devrait nous surprendre
Mais hélas qui n' vient pas, parce que l'autre est absente .
Et la belle impatience continue à s'étendre
Jusqu'à l'ultime instant d'une colère qui augmente .
On replie le journal en laissant sous entendre
Un léger grognement que l'humeur argumente .
On se lève du banc, comme si, pour se défendre
D'une quelconque agression et d' manière violente
On jette le journal, car on n' veut plus attendre,
Et d'un air rageur alors là on s'oriente
Vers la sortie du parc, sans pouvoir faire d'esclandre,
En se promettant bien que cette mésentente
Ne se r' produirait plus, et qu'on irait se pendre,
Parce qu'elle l'a souhaité ou qu'elle est insouciante .
Alors ce temps perdu pour une fausse rencontre,
Et sans l'avoir voulu, réellement démontre
La part toute incongrue qui s'étale ci contre .
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Et le temps perdu ne se rattrape plus...

Vous aimerez aussi !