3
min

Voyage sans frontières

Image de Megui

Megui

21 lectures

5

Toute histoire commence un jour, quelque part et ce voyage a commencé le 7 juin et continue toujours. Il était même impossible d’imaginer à quel point la route que nous avions prise une soirée pluvieuse de juin, aurait la puissance d’une drogue. Nous n'avions pas l'intention de vivre une telle histoire, nous sommes simplement allés à la gare et avons pris deux billets aller-retour pour Batumi. L’objectif était de visiter un ami, ce seul jour était le nôtre et nous avons tout changé...

Cinq heures avant le départ du train, nous avons détruit tous nos projets... Nous avons rendu les billets. L’idée était de faire 400 km en une nuit.

Au début, armés d'une bouteille de whisky, nous avons essayé d'arrêter une voiture à onze heures du soir. Pour les voyageurs inexpérimentés chaque minute prenait une forme de l’éternité... la pluie renforçait le désir de revenir.

Revenus à Tbilissi, nous avons remarqué que chaque guide était différent et intéressant, et nous avons pensé aux rails de train...

Après c’était un trajet en train, quelque part à cinq heures du matin, lorsqu’une seule question vient à la tête - « Où sommes-nous ?» J'ai répondu - « Je ne sais pas ».

Ici, nous avons réalisé ce que la route et le voyage sans but signifiaient pour nous. Pour la première fois dans ma vie, j’ai senti de la liberté - le téléphone était éteint, aucun souci, une seule question - quel chemin est meilleur à suivre. Dans un tel moment, rien ne peut arriver, vous pouvez vous tourner de n'importe quel côté, vous intéresser à tout et voir tous les endroits qui vous semblaient avant si lointains...

 

Il est toujours impossible de s’arrêter sur la route... Nous pensions toujours au prochain itinéraire. Nous n’avions pas beaucoup de temps pour réfléchir au but de la destination... Mais un soir, l’idée intéressante m’a guidée – le Khevsureti, les lacs de l’Abudelauri. Il est vraiment impossible de trouver l’endroit plus attrayant ! Plus que le chemin est long et dur, plus il devient attirant et passionnant ! Nous avons tout suite trouvé des compagnons.

Après le travail, chargés des produits nécessaires, nous avons pris la route. À minuit, nous nous sommes installés au royaume de l’obscurité et tranquillité - quelque part à proximité du réservoir d’eau de Zhinvali...

Réveillés après une nuit passée à la belle étoile, vous regardez le ciel et vous voyez un aigle en vol...

Ne pas s’arrêter nulle part avant Khevsureti.

Les conversations sans fin avec le chauffeur, les montagnes, la politique, les routes et le village de Rochk. Il est difficile d’imaginer les chemins menant dans les montagnes, les sentiers étroits et l’espoir que très bientôt on verra un lac vert, l’aigle qui vole fièrement.

Le matin froid et le café chaud – une réalité de l’Abudelauri.

Rentrés à Tbilissi, nous nous transmettions des émotions fatigantes et brûlantes. Je n’entendais que les cris de l'aigle qui semblait nous féliciter de la victoire et puis disparaissait quelque part dans les montagnes.

 

Avez-vous déjà pensé à l'existence des frontières ? Que vous n’êtes qu‘ une petite partie de l’univers ? Que vous n’êtes capable de le reconnaître ?

Oui, nous avons commencé le voyage, nous avons commencé à découvrir notre pays et nous nous sommes rendus compte que cela ne suffisait pas, que nous voulions faire plus, un rêve lointain qui accompagne toujours chacun de nous.

Je me souviens d’une phrase lue : Collectez de l'argent pour voyager car personne ne se soucie de vos vêtements quand vous êtes à Paris.

Le début du voyage comprenait trois endroits. Je me souviens de la façon dont nous explorions l’hôtel en observant chaque détail, les leçons d’histoire... A quel point nous étions enchantés du palais de Versailles, nous sourions à chaque partie de la culture française au cours des études.

Et «la troisième fois » est venue... L'idée s’est toujours abattue comme une surprise, nous pensions toujours que cela prendrait beaucoup de temps, mais les économies réalisées étaient suffisantes et le désir de briser les frontières en faisant le voyage était énormément fort ! Ce voyage restera à jamais dans nos mémoires comme le début d'une vie éternelle.

Connaissez-vous le goût du café dans la ville lumière ? Êtes-vous tranquillement réveilles en regardant la tour Eiffel du balcon de votre hôtel ? Elle vous félicite de votre arrivée et vous parle de la liberté car en fait, vous avez cassé les frontières et vous êtes venus ici... Votre tasse de café vous fait sentir le goût de la liberté.

À la fin du voyage un silence de trois heures... Quand je pense à tout, je comprends que le chemin et mon vrai ego ont été bien trouvés.

Le dernier voyage est terminé, je suis toujours chez moi, j'essaie d'écrire quelque chose et sentir une grande liberté personnelle, et seulement le café chaud et les cigarettes m’aident à oublier la routine... La drogue me semble plus faible au moment, mais quelque part au fond j’entends le bruit des voitures et je vois les écriteaux indiquant la destination. Sous l’influence de cette drogue je pense toujours à toutes les trois parties - je pense à Batoumi, à la montagne, à Paris, à la vie, au début et à la fin de cette belle histoire.

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Nouvelles
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Borodine Thomas
Borodine Thomas · il y a
Récit assez interessant! Je vous donne mes 3 voix. Merci de voter pour mon texte en concours
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/un-pere-noel-etranger

·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Un récit fascinant et bien écrit ! Vous êtes une belle découverte littéraire ! Je vote 3 voix pour vous ! Merci de voter pour mes deux textes :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-braquage-poetique

·
Image de Mahdieh Azad
Mahdieh Azad · il y a
Je suis heureux d'être le premier à vous féliciter pour votre texte.merci de voter mon texte.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/yeux-magiques-3

·