4
min

Un ticket pour la mer ?

Image de Marie Amina B

Marie Amina B

253 lectures

43

En septembre, à Marseille, la mer, c’est tous les jours ! C’est le rêve, les plages sont désertées par les masses de vacanciers qui, pour la plupart, ont rejoint les bancs des écoliers pour les plus jeunes, ou les sièges plus confortables des bureaux ou autres lieux de travail pour les plus grands. Il ne reste que les amoureux de la mer, ceux qui ont le loisir comme les retraités, ou le temps - peut-être aussi grâce aux RTT- de consacrer quelques heures, voir une journée entière, à leur amante, la mer.
Que dire ? En septembre, le soleil se fait plus doux, ses rayons soyeux apportent une touche dorée au teint halé pour le parfaire. L’eau est encore chaude, température à souhait, surtout si l’été s’est fait canicule. La baignade est très agréable, c’est un plaisir de plonger dans cette méditerranée aux couleurs changeantes : bleu turquoise par un temps clair, bleu foncé et gris éléphant par mistral modéré. S’il s’accentue, elle devient moutonneuse, voir houleuse, dans ce cas, mieux vaut s’abstenir de se baigner, car notre mer devient menaçante. Il est préférable de troquer son rôle d’acteur contre celui de spectateur.
Qu’il est apaisant de marcher le soir sur le rivage, d’aller à la cueillette des coquillages, de s’asseoir sur la plage ou sur un rocher et de contempler cet horizon qui vous offre un festival de faisceaux lumineux virant du jaune à l’orangé, de l’orangé au rose, du bleu au violet, du violet au prune selon les couchers de soleil !
Qu’il est curieux et amusant, maintenant de se faufiler à travers les coursives du Mucem-Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, construit pour Marseille, capitale européenne de la culture, et inauguré en 2013- et de capturer des instants magiques à travers les trous de la dentelle en fer de cette architecture si atypique ; un morceau du Pharo-palais dont la construction fut ordonnée par Napoléon Bonaparte III en guise de cadeau pour l’impératrice Eugénie-, un bout de la cathédrale la Major, une petite pièce de la côte bleue ? Un vrai régal pour les photographes de toute catégorie qui en mitraillant ça, et là, à 180 C° ou en panoramique, pourront assembler les pièces tel un puzzle et faire une toile originale !!!
Qu’il est insolite d’être sur le pont des terrasses du port-ce nouveau complexe commercial dans le quartier des affaires de la Joliette- donnant une vue imprenable de part et d’autre sur les embarcadères des paquebots pour la Corse, la Tunisie ou l’Algérie, et vous donnant ainsi, l’illusion de partir pour l’une de ces destinations au moment où le bateau lève l’encre et sonne le départ, le vis-à-vis étant tellement près !!!
Qu’il est agréable de se promener sur la jetée, derrière le vacarme de la cité phocéenne, près du fort St-Jean et d’admirer les différentes embarcations, voiliers modestes ou plus imposants rentrer au port au moment où la boule sacrée vous tire sa révérence en s’enfonçant dans les flots !!!
Qu’il est beau de voir sa majesté, Notre Dame de la Garde illuminée, trôner du haut de son piédestal par un soir de pleine lune !!!
Qu’il est drôle d’entendre les poissonnières sur le vieux port face à la Canebière, le matin venu s’égosiller dans le parler marseillais en essayant de vendre leur marchandise qui sent bon le large !!!
Avez-vous déjà été dans les calanques de Morgiou ou de Sormiou ? Avez-vous vu les pins parasols se refléter dans l’eau cristalline, transparente, tel un miroir et les nuages renvoyant leur image à la surface de la mer formant ainsi un tableau de maître, une peinture unique !!!
Etes-vous déjà allés aux Goudes, au bout de Marseille où la ville finit en cul de sac vous invitant à un plongeon dans l’eau fraîche si vos freins ont lâché, ou à une pêche à la ligne de quelques fritures d’éperlan, assis sur la rocaille plate en escaliers !!!
Qu’il est doux d’écouter les berceuses des vaguelettes le soir à la tombée de la nuit quand tout est calme !
Quel que soit votre emploi du temps, votre humeur du moment, laissez-vous brancher, la mer est le meilleur des remèdes pour se recharger les batteries, c’est la meilleure des recettes pour retrouver son moral, et la meilleur des confidentes.
Laissez-vous tenter par une petite escapade en famille, le dimanche aux îles du Frioul où vous pourrez à votre guise bronzer sur le sable fin d’une des plages, nager, marcher sur les sentiers sauvages à la découverte de la flore et de la faune sauvage, vous restaurer du poisson local bio de la ferme aquacole, et faire une petite halte au retour au château d’If pour rentrer dans l’un des chapitres romanesques d’Alexandre Dumas et vivre ainsi les aventures d’Edmond Dantes.
Pour les amoureux, à la recherche des lieux discrets, abritez-vous au creux du Vallon des Auffes, ce micro port pittoresque très prisé des nouveaux mariés venant immortaliser leur journée par des poses mythiques.
Pour les adeptes de marche en solitaire ou à plusieurs, il y a la promenade le long de la corniche où vous pourrez faire une pause sur le banc le plus long du monde- inscrit dans le livre des records- longeant la mer sur 8 km.
Toujours dans la même direction, vers le sud-est, les plages du Prado avec des étendues de gazon au bord des rivages de gravillons, la plage des surfeurs avec son sable blanc, l’escale Borély avec ses terrasses et restaurants et sa grande Roue vous offrant une vue panoramique à son sommet, et ses plages aussi différentes les unes que les autres par leur aspect rocheux, ou sablonneux vous offrant une mer claire et profonde après quelques pas, et pour finir, la pointe rouge avec son école de voile et son petit espace de sable fin et marron où les enfants peuvent jouer et nager en toute sécurité, car l’eau n’y est pas profonde, et où le soir, les familles et touristes peuvent diner en toute simplicité, les pieds dans le sable au resto le petit mousse, du poisson, des pizza, des salades, et des glaces.
Laissez-vous emmener pour une virée en navettes dans l’autre direction, accostant à l’Estaque, ce village de pêcheurs, et suivre les sentiers de Cézanne pour arriver au sommet de la colline où le clocher sonnera l’heure du goûter vous invitant à rejoindre le kiosque de Magali ou de Freddy pour y déguster un cornet de chichi ou de Panisses, ces beignets à la farine de pois chiches. Au retour, laissez-vous happer par l’ambiance du bar de la Marine -situé sur le quai rive neuve face au débarcadère du Ferry-Boat, prononcé à la marseillaise, Ferry Bo-ate, ce mini bus maritime qui emmène les paresseux en face, à la l’hôtel de ville - en sirotant un Pastis. La décoration intérieure de l’établissement vous plongera dans la trilogie de Pagnol vous donnant l’impression d’apercevoir César, Marius ou Fanny.
La mer est généreuse, elle vous attend patiemment, qui que vous soyez. Elle ne part pas. Elle sera toujours là pour vous !

43

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Verseau
Verseau · il y a
Ça réveille mon désir de visiter enfin Marseille
bravo

·
Image de Marie Amina B
Marie Amina B · il y a
Et bien quand vous voulez, et si ça vous dit, je serai votre guide
·
Image de Violette
Violette · il y a
Vous êtes une ambassadrice formidable pour Marseille ! Votre description enthousiaste a dû
y attirer des shortiens, mon vote.

·
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
ce texte m'a rappelé les 2 jours passés à Marseille, il y a 2 semaines chez des amis qui habitent à coté du Parc Borély...
·
Image de Ora
Ora · il y a
Magnifique en cette journée Grise à Londres, tu as ensoleillé m'a journée
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une nouvelle ensoleillée, j'aime +
·
Image de Marie Amina B
Marie Amina B · il y a
Merci de votre visite commentée et de votre vote.
Oui, la nouvelle est ensoleillée comme l'a ville de Marseille qui bénéficie d'une météo singulière, nous avons plus de 300 jours d'ensoleillement par an !!!

·
Image de Sun Sy
Sun Sy · il y a
La mer, notre mère...
·
Image de Francis Etienne Sicard Lundquist
Francis Etienne Sicard Lundquist · il y a
Je relis ce texte avec un immense plaisir à la redécouverte de Marseille que j'aime, le MUCEM et les îles, les paquebots ces rêves de voyages qui stagnent dans les ports, 'air les plages tout y est bravo....c'est magnifique/ Cordialement,
FE

·
Image de Marie Amina B
Marie Amina B · il y a
Ah merci d'être revenu lire mon texte. Peut-être, aimerez-vous alors Ikaria, l'île aux mille visages, histoire de vous faire découvrir un autre endroit !
·
Image de Francis Etienne Sicard Lundquist
Francis Etienne Sicard Lundquist · il y a
Oui bien entendu je vais le lire avec plaisir Cordialement.
FE

·
Image de Francis Etienne Sicard Lundquist
Francis Etienne Sicard Lundquist · il y a
Merci pour cette découverte littéraire et géographique. J'aime beaucoup Cordialement,
FE.

·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
J'ai fait les calanques de Sormiou récemment, ça a été un plaisir renouvelé de découvrir ce texte, merci !
·
Image de Marie Amina B
Marie Amina B · il y a
Ah rien ne me fait plus plaisir que de constater une émotion ravivée par le souvenir ou une envie de venir visiter Marseille grâce à mon texte
·
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Tant mieux parce que c'est le cas, aussi bien pour les calanques que pour Notre Dame de la Garde, j'ai de bons souvenirs de Marseille.
·
Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
Merci Marie pour cette belle balade dans Marseille, j'ai juste envie d'y retourner très vite !
·