1
min

Enfant Stérile Hybride

Image de PreuveHumaine

PreuveHumaine

3 lectures

0

Il était une fois, sur une planète nommée Platino, à peu près en 2356, une race nom nommée. Ce sont des hybrides, on ne connaît quasiment rien sur eux mis à par le fait qu'ils soient stériles. Ils sont très peu mais ont tous un compagnon un jour, Lolita et Lumio firent un enfant on ne sait comment ce phénomène tellement impossible fut interprété comme une trahison et Lolita fut examinée pendant ses 11 ans de grossesses (car comme se sont des hybrides ils ont un fonctionnement très différent du notre), Lumio lui fut examiné seulement pendant quelques mois voir un an. Que dire après tous ces examens ? Le petit vu enfin le jour au bout de 11 ans mais il naquît à l'état de bébé. Ce genre d'espèce est très intéressante à observer nous voyons que si dans cette espèce un miracle (comme ils l'appellent) arrive et bien il est très fortement surveillé différent et dur à comprendre, c'est comme si nous en l'an 0 nous parlions de télévision à Jésus. (si il existe à chacun ses croyances) Ce petit être fut appelé Liberté. Il eut beaucoup de droit et de pouvoir sur la planète et au cours de son enfance beaucoup de privilège c'était un peu comme une mascotte brodée de fil d'or. Moi je l'aime bien ce petit Liberté même si il n'a en aucun droit d'être privilégié autant. De la nourriture haut de gamme, des habits luxueux, des cours particuliers, mais aucun amis... Liberté était malheureux, seul, et ce n'était pas son choix mais le choix de sa planète. Les gens au lieu de créer des liens d'amitiés créés des liens de profits et d'intéressements. Ou bien d'admiration. Il grandissait donc seul ne pouvait jouer avec aucun enfants car aucun enfants n'existait sur cette planète. Mais en grandissant il vit une fille seule contrairement à tous les autres couples.. C'était la sœur du Roi, elle s'appelait Lemiela, il se rapprocha et appris à faire sa connaissance. Petit à petit les deux êtres appris à s'aimer pour ce qu'ils étaient et non pour leurs avantages, ou leurs grades, leurs pouvoirs ou bien leurs statut ! Ils étaient heureux tous les deux et les parents de Liberté étaient heureux qu'il est trouvé quelqu'un qui l'aime à sa juste valeur et aussi d'aussi aimante, attentionnée.. A la fin de cette histoire tous le monde demeuré content et heureux plus personne n’embêta ni Liberté ni Lemiela.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,