1
min

Batterie faible

Image de Monster

Monster

3 lectures

0

31 Décembre et mon coeur qui bat. Je m'apprête à passer une nouvelle année. J'épluche les dossiers de mon téléphone tout en gardant à l'esprit que dans une heure tout est fini.
Je suis assis, pépère sur un banc, à regarder la marée revenir vers moi. J'avais dit plus de fumée, pourtant j'ai le briquet dans la poche pour m'allumer un.
Je regardais le ciel, puis une application pour un salut.
Je voulais oublier les bêtises faîtes cette année-là. Je pensais à mon devenir, comme un passé qui se répéterait. Je rêvais de trouver ce que je n'avais pu flairer.
Ah, nouvelle année, tu m'offre l'espoir de changer, de concevoir, de désinstaller. Là, devant l'horizon sombre, j'aperçevais une nouvelle lumière. C'était peut-être la dernière mais je m'en fichais.
Je savais demain, que seul le premier resterait. Tout le reste serait mis en corbeille, présents mais ignorés dans un tiroir de ma cervelle en perte de neurones.
Dans mon esprit, je souhaitais à tous d'avoir une nouvelle aube pour recommencer.
Moi, je me devais, après l'avoir savourer, des migraines de réflexion.
Assez attendu, assez entendu, assez d'écouter, je me levai, désinvolte, les mains dans le pull-over, traversant un dédale.
Mon téléphone afficha, dans une secousse, sa batterie faible et une autre son dernier soupir de vie du moment. Alors je dis dans un élan :«Roulez ! Ainsi va ma vie.»
Je balançai, d'un sourire, mon téléphone, avec un adieu volatile dans la poubelle du coin. «Voilà, c'est fini et renouvelé.»

Thèmes

Image de Nouvelles
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,