Balade sur l’arc-en-ciel - partie 3 - fin

il y a
2 min
37
lectures
10
Alors que le duo arrive devant une pente vertigineuse, une forme massive leur barre le chemin. Galopin tente de ralentir, mais il ne parvient pas à éviter l’obstacle qui lâche un grognement. Le lutin bute contre un énorme dragon aux écailles rouges dont les naseaux dégagent une épaisse fumée.
Près de l’imposante créature se trouve une fillette.
— Princesse !
L’épouvantail, lui, observe l’animal légendaire. Il demande :
— C’est celui qu’il y avait dans l’œuf ?
— Oui, il a fini par éclore. Je l’aime déjà de tout mon cœur. Je l’ai appelé Valérian.
— Très beau prénom, acquiesce Galopin. Je suis navré princesse, mais mon ami et moi sommes assez pressé. Nous devons absolument parvenir au trésor de l’arche, mais il est en train de disparaître !
La fillette a un sourire malicieux.
— Ce n’est pas grave. Je peux vous aider.
— Vraiment ?
— Oui.
La princesse se hisse sur le dos du dragon qui se tient allongé, la tête entre ses larges pattes. La jeune fille fait alors signe au lutin et à Caspian.
— Rejoignez-moi.
Les amis n’ont pas vraiment l’air rassuré, mais ils savent qu’ils n’ont pas le choix s’ils veulent atteindre le trésor. Ils grimpent donc également sur l’animal. Le dragon se relève et déploie de longues ailes flamboyantes. Valérian s’élève au-dessus de l’arche lumineuse semblant glisser sur les rayons. En seulement quelques secondes, la créature dépose le duo au pied de l’arc-en-ciel.
Ébloui par ce court voyage à dos de dragon, Caspian, des étoiles plein les boutons, dit d’une voix émue.
— Merci beaucoup.
La princesse esquisse un geste gracieux de la main puis s’envole à nouveau avec Valérian en direction, cette fois, du château du roi son père.
Le lutin et l’épouvantail sont seuls. À l’arrière, l’arc-en-ciel perd ses couleurs. Face à eux, il y a un petit coffre en bois sombre. Galopin se penche au-dessus. Les mains tremblantes il n’arrive pas à l’ouvrir. Tout aussi bouleversé, Caspian demande :
— À ton avis, que contient la boite ?
— Impossible de savoir. Nous sommes deux. Le coffre va devoir faire un choix.
— C’est-à-dire ?
— Sentir lequel de nous deux a le vœu le plus pur et transformer le trésor en ce dont il a besoin.
— Oh !
Caspian n’a toujours pas osé parler de son souhait à son ami. Il observe le lutin ouvrir la cassette, tout en croisant ses doigts de paille. Galopin a un soupir déçu.
— Je voulais de l’or et il n’y en a pas. Le trésor doit donc être pour toi.
Chancelant, l’épouvantail se penche à son tour au-dessus de la boite. Il en retire la fiole en verre qu’elle contient. À l’intérieur, un liquide bleu scintille.
— Je crois qu’il faut que tu le boives, commente Galopin.
Caspian est tout à la fois excité et effrayé. Est-ce que le flacon va réaliser son rêve ? Il a déjà vécu avec le lutin plus que tout ce qu’il aurait pu imaginer, n’est-ce pas suffisant ? Mais l’épouvantail sait qu’il veut plus. Il n’envisage pas de retourner dans les champs pour effrayer les corbeaux. La tête en arrière, il boit le liquide. Caspian sent immédiatement des picotements au bout de ses doigts et orteils. Un tourbillon de toutes les couleurs l’enveloppe. Puis dans un bruit de clochette, la spirale s’évanouit, laissant à la place de l’épouvantail, un jeune homme aux joues roses, aux grands yeux noirs et aux cheveux blonds comme la paille.
Galopin ne peut cacher sa surprise.
— Tu es humain !
Des larmes de joies coulent sur le visage de Caspian.
— C’est ce que j’ai toujours voulu ! Je suis enfin libéré des potagers, des fermiers brandissant des fourches et des oiseaux en tout genre !
— Et que vas-tu faire de cette nouvelle liberté ? demande le lutin.
L’ancien épouvantail éclate d’un rire joyeux.
— Partir avec toi à la recherche des arcs-en-ciel !
Et alors que l’arche aux sept couleurs a totalement disparu, une légère bruine mouille les deux amis. D’un ton espiègle Galopin remarque :
— J’ai l’impression que nous allons bientôt en trouver un autre.
10

Un petit mot pour l'auteur ? 13 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Alicelemerle
Alicelemerle · il y a
un beau conte
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
Merci beaucoup !
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Je pense le lire en semaine de Noël, pour ma petite-fille Ella, papy aime beaucoup cette jolie histoire !
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
C'est un joli compliment que vous me faites là, ça me fait très plaisir. J'espère que ça plaira à votre petite fille :-)
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Je viens d'arriver au bout de mon périple. Merci Ode pour tout le plaisir.
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
Merci beaucoup de votre lecture et d'avoir pris le temps de me laisser des commentaires, c'est très sympa !
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Je vous en prie, Ode Colin. Ça a été un plaisir pour moi. :)
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'ai beaucoup apprécié ce joli conte en trois épisodes... Merci, Ode !
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
ça me très plaisir, merci d'avoir pris le temps de me lire et de laisser des commentaires ! :-)
Image de Eve
Eve · il y a
je vais moi aussi prendre un ticket pour le prochain arc en ciel ....
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
Bonne balade alors :-)
Image de Léa30
Léa30 · il y a
beaucoup de charme dans ton texte
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
C'est trop gentil, merci !

Vous aimerez aussi !