Aïcha ou l'espoir

il y a
5 min
37
lectures
0

Écrire est mon phylactère Qui me préserve de tourments de la terre Je trace des lettres Pour exhaler ma souffrance et celle de tous les êtres Ecrire pour moi, c'est aussi éconstruire le  [+]

Nul ne peut empêcher l’amour de naître comme nul ne peut empêcher le soleil de paraître
1ere fois – Aujourd’hui, je l’ai vu.Qui ? Je ne sais pas encore son nom, mais c’est une fille à part entière me semble-t-il. Elle parait gentille, généreuse, gracieuse... Comme elle est belle !
Je ferai tout pour l’approcher, apprendre à la connaître de fond en comble et de faire partie de sa vie.
2eme fois – ça fait un an déjà que je ne l’ai revu. Pourtant sa magnifique figure me suit jour et nuit. On dirait qu’elle me hante. Elle est l’entière occupation de mes pensées. Je ne sais pourquoi je pense ainsi à elle. Elle est qui pour moi ?
3eme fois – ce soir, un soir pas comme les autres. Il y a du changement dans l’air. Un ami à qui j’ai expliqué ma situation m’a donné son nom et numéro. Je ne sais où il les a trouvé mais, peu me chaut !
Tout heureux, je les ai enregistrés dans mon répertoire ainsi que dans ma tête. Elle s’appelle... Ah ! J’hésite à l’écrire. Son nom résonne en forme de refrain harmonieux dans ma tête. C’est un nom qui prodigue de la force et de l’espoir.
Ah ! Comme c’est merveilleux, délicieux de laisser mon cœur l’appeler, ma bouche le prononcer et ma plume l’écrire. Aï... j’hésite, Aïch... j’hésite encore, c’est plus fort : Aïcha ! Voilà c’est fait, c’est cela son nom : AÏCHA
4emefois – je veux lui écrire un message, cependant mes doigts semblent dépourvus de force pour toucher les claviers. Car je voudrais, j’aimerais que mes mots, ceux que je lui écrive soient de sens absolus...
En fin, la force les a gagnés. Je lui ai envoyé un « Bonjour », qui selon moi contient « Tout », il reflète mon visage, mon nom... Bref je me suis même mis dans ce « Bonjour ». Malheureusement, je n’ai reçu de réponse. Cela m’a déçu, amèrement déçu...
5eme fois – ce samedi semble sublime, je l’ai appelé, elle a décroché. Ouah ! Sa voix, si angélique, si mélodieuse. J’en perds mes moyens. Elle est tellement ensorcelante qu’elle peut même fondre les pleurs en sourires. Dans sa voix se trouve la joie, en elle résonne la pureté de son âme.
Je l’ai entendu sourire à l’autre bout de la file. Etrange ! Son sourire fait également sourire. Elle me salue comme si elle me connaissait. Puis elle raccroche.
Tout étonné, j’ai gardé le téléphone contre majoue pendant je ne sais combien de minutes...
6eme fois – ce matin, j’essaye de faire le malin. Je lui ai écris un message, je me suis passé pour quelqu’un de connu pour elle. Cependant, elle m’a démasqué, elle m’a dit que si ça ne me gène pas je décline mon identité, je l’ai fait.
7eme fois – depuis quelque mois, je cherche à la revoir. Elle ne m’en a pas offert l’occasion. Je m’escrime à lui dire mais cela me met en ire, me bouillonne le sang tout le temps. Sauf que contre elle ma colère se fond comme la glace au fond de l’eau.
8eme fois – le moment tant attendu est venu. Enfin ! Elle m’a donné rendez-vous. Voire mon espoir c’est toute une histoire,... Le cœur remplit de joie, c’est le jour le plus splendide de ma vie... je ne sais quoi mettre.
Arrivé, je l’ai trouvé là, avec son sourire pétillant entrain de m’attendre. L’avoir vu, je me suis senti envahit par une sorte d’apaisement totale. C’est comme si je viens de combler un avide vide qui me submergeait...
9eme fois –c’est plus sérieux avec elle, mes jours sont devenus somptueux. Elle ne cesse de me rendre heureux, rien que par ses mots. C’est un ange !
10eme fois – quelle joie d’avoir une fiancé aussi belle qu’elle ! quel adjectif convient-il proprement à mon Aïcha ? Pour la décrire, il faudrait mettre les mots étoffés sur la « beauté » mais hélas ! Tous les mots sur celui-ci semblent indignes d’elle, ils imitent mal ses traits.Je ne peux la décrire bien qu’à moi-même. Elle est vie, elle est poésie, elle est l’âme, elle en est la flamme, elle en est le zéphyr.
11eme fois – ma vie est déjà pleine de sens et bonheur. Aïcha me nourrit de son amour chaque jour. Elle est la lune qui éclaire ma sombre vie, le rayon de soleil qui réchauffe ma vie glaciale. C’est un cadeau du ciel qui donne à ma vie miel. Lorsqu’Aïcha rit, ses dents lumineux reflètent la joie absolue, le cœur en extase, je ne sais plus où j’en suis... quand elle pose son regard caressant sur moi, une douceur sans borne me parcourt le corps, je me sens plus vivant.
12eme fois – un autre rendez-vous. Je suis venu à moto. Je me suis arrêté. Elle sourit et me fixe sans dire un mot puis enfourche la moto. Je démarre.
Sur la moto, son parfum merveilleusement me caresse les narines. Sans lui parler, je conduis, et des pensées joyeuses défilent dans ma tête. Je me suis surpris sourire, il s’en est fallu même de peu pour que je m’éclate de rire.
Arrivés à la maison, nous avons pris une table. Je lui retiens une chaise, elle s’assit. Puis nous avons longuement parlé. C’était très spirituel et formidable.
13eme fois – elle sait déjà comment mon cœur bat, et guide ses pas. Elle occupe ma « mémoire poétique ». Mon cœur n’est plus assez grand pour contenir l’amour que j’ai pour elle. Je l’aime ne pas d’un amour qui peut parler de lui-même, mais d’un amour silencieux, fort et absolu... un amour vaillant ne vante pas sa valeur.
14eme fois – elle est partie loin, loin de moi. La vie s'est chargée de nous séparer. Elle doit partir en quête de son chemin, de son destin ou de sa manière d'être utile pour moi, sa famille et le pays.
15eme fois – J'ai beau pensé qu'elle sera loin, en réalité elle est toujours si près de moi. Plus que d’habitude, je l’aime encore plus dans la solitude. L’amour que je lui porte est plus fort que ma compréhension. Il est maître de moi, à mon cœur, il fait réciter ses lois.
16eme fois – son absence m’absorbe chaque jour dans nos souvenirs parfumés, noie mon chagrin dans la suave mélodie du silence.
17eme fois – ah, il est difficile d’avancer ainsi sur solitaire le chemin de l’amour. Elle me manque terriblement, elle me manque à la folie. Je pense chaque instant à elle, pour l’avoir prés de moi, pour ne pas à me séparer d’elle.
Je ne sens plus le sang qui circule dans mes veines, ni ma respiration mais je sens que je l’aime.
18eme fois – je ne vis plus. Le temps s’est figé depuis qu’elle est partie. Mes souvenirs me sont plus proches que mes présents. Tout me semble dénué de sens loin de mon amour. Mes envies somnolent, mes pensées errent et mon cœur se serre chaque jour.
19eme – une éternité dans l’âme, j’attends. J’attends, je l’aime tant. J’attends un jour, une semaine, un mois, un an. J’attends un an, un instant le plus imperceptible du temps.
20eme fois – mon amour chante tout bas la tristesse qui le hante. Pour la terre mon cœur perd d’estime, la solitude me consume la chair telle une lime. Oh ! Ce que ma passion me fait dire, j’espère que je n’aurai pas de temps de médire.
21eme fois –elle est revenue. Heureux que je suis, j’ai oublié même l’existence de la nuit. Elle m’enlace avec classe, m’emparadise par des bises. Ses mots dissipent mes souffrances et paye tous mes tristes attentes. Je me sens renaître.
22eme fois – je passe des monuis meilleurs, extraordinaires, inouïs. Aïcha est un jardin de joie ; et même dans les moments de tristesse qu’il lui arrive parfois de traverser, son cœur reste pur et vertueux. Sa charité est naturelle. L’amour chez elle, est un trésor épuisable.
De chez elle, j’entends battre son cœur, je l’entends m’appeler. Son amour est écrit au fond de mes yeux, il est ma source de guérison.
23eme fois – juste une semaine, elle est reparti, me laissant celles-ci : « mon amour, nos cœurs vainqueurs de toute adversité, connaîtrons un jour prospérités. Sois fort mon homme ! Nous préparons juste notre futur home ».
24eme fois – où elle va, mon cœur y va. Son amour en moi est devenu cette montagne douce sur lequel chantent les oiseaux et souffle inlassablement une brise. Il est une force qui me permet non seulement de trouver de la signification mais un sens aux choses de la vie. C’est un amour qui rend ma vie digne d’être vécue.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !