Image de XOFF

XOFF

"Les boulots de survie dévorent la vie", dit Jim Harrison. Pour ma part, employé de bureau, manutentionnaire, G.O. équitation au Club Med, serveur-bagarreur en boîte de nuit, vendeur de voitures, marchand de vin, livreur, journaliste localier, correspondant de guerre à Sarajevo, maître d'internat, chauffeur de salle et de messageries, Monsieur Loyal, assistant social... S'occuper. Avant.

73 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Bloqués dans Sarajevo assiégée

Con, finement, c'est un exploit, un désir, une tentative. Un espoir.
« Va où l’humanité te porte ». J’ai entendu cette phrase ce matin à la radio. C’est la devise des médecins... [+]


Nouvelles

Amours félines

Con, finement, c'est un exploit, un désir, une tentative. Un espoir.
Comme de s’émouvoir d’un rien. Encore.
Comme à l’occasion donnée quotidiennement de se livrer au loisir de contemple... [+]


Très très courts

Le harponneur des rues

Con, finement, c'est un exploit, un désir, une tentative. Un espoir.
Comme de s’émouvoir d’un rien. Encore.
N’étant ni malade, ni en deuil et ne présentant aucun des symptômes qui font... [+]


Très très courts

Solidarité 5 étoiles

Con, finement, c'est un exploit, un désir, une tentative. Un espoir.
Comme de s’émouvoir d’un rien. Encore.
Ou de pouvoir rêver.
« Quand le monde entier mon pays traversent une... [+]


Nouvelles

À bout de souffle

Splash ! Je piquai du nez droit dans la lune, de tout mon long dans la flaque qui la reflétait. Pour la deuxième fois en un quart d’heure, j’étais jeté dehors. Qu’un enfant de douze ans... [+]


Très très courts

Crépuscule

Je lâche le frein dans la pente. Le pickup prend de la vitesse sur la piste raide. Je libère l’embrayage d’un brusque relèvement du pied gauche. Après trois hoquets souffreteux, le moteu... [+]



Court et noir 2018
Très très courts

J'ai treize ans

Je saute sur ma bécane et ça y est j’ai treize ans à nouveau. Deux roues, deux pédales, un guidon et une selle en jeans : c’est ma Jouvence. J’ajoute les podcasts de France (Inter ou... [+]


Poèmes

Stigmate

Tôt ou tard
S'agitant
Coloré tel un fard
Qu’on étend
Brandi comme un étendard
Dans le vent
Dans ta chair ou dans... [+]


Poèmes

Étymologie

Je m’assieds sous l’acacia
Et me lève sous le robinier.
Pareil à l’arbre
Je porte un nom au lever
Un autre au... [+]


Nouvelles

Le cœur des pierres

Henri
André l’a écrit « Vraie jalousie fait toujours croître l’amour ». Je ne croyais pas pouvoir aimer Lucie plus que ne l’aime déjà. Mariés depuis deux ans. Et voilà que je... [+]


Nouvelles

Sous vos applaudissements

Le quinquagénaire aux cheveux frisés tempête au volant de sa berline allemande. Il est encore tôt ce matin et le soleil brille sans réchauffer. L’homme peste contre les embouteillages, les... [+]


Qualifié
Grand Prix Été 2018