Image de Vol-au-vent

Vol-au-vent

Si j'étais poète, je serais Eluard, Desnos, X. Grall, Max Jacob, René-Guy Cadou et les autres. Ecrivain, Fallet, Bazin, Clavel (Maurice), Michel Ragon (Un si bel espoir !). Un livre qui m'a marqué, "Allons z'enfants" d'Yves Gibeau. Pas très urbain tous ces goûts! Non je suis un rural, un paysan, disait-on autrefois, mais ce mot a, hélas, perdu son sens, le bon ! Ma prédilection est la nouvelle.

240 abonnés

Très très courts

Passez à l'ombre !

« Bon cœur et bon souffle, vous finirez centenaire. » Le médecin répétait ce bon mot à chacun d'entre nous en guise de viatique. « Attendez ! me dit-il avec un sourire de... [+]


72h 1ère édition
Poèmes

L'instant T

Le thé infuse et tu refuses
- hésitation - mes effusions.
Volute blanche, ton aile flanche
Alarme bleue, t’as de... [+]


Ô 2019 - 5 vers
Poèmes

Targui

Sa vie est un voyage
incertaine fortune
Son frêle abri de voile
flotte aux sables mourants
Les feux du campement... [+]


Ô 2019 - 14 vers
Très très courts

Des gens de quelque part

Le vent s’est levé. Un drapeau inconnu flotte à l’entrée du collège.
« Que représente ce drapeau bleu avec des rameaux d’olivier entourant une carte du monde ? »
La prof... [+]


Déclaration universelle des droits de l'Homme 2019
Très très courts

Pronostic vital engagé

Signalement : homme 45 ans, 1,85 mètre, 85 kilos, crâne rasé. Pas de quoi m’impressionner, c’est le cerveau qui fait la différence, pas les muscles.
Une heure à cuire dans la voiture su... [+]


Court et noir 2018
Très très courts

Mél à poulain@mélie.space

Quand j’avais les pieds sur terre, moi aussi, comme toi, je pratiquais la paréidolie. Je contemplais dans le ciel des nuages en forme d’animaux, de monstres ou d’objets modelables à... [+]


Imaginarius 2017
Très très courts

Gare aux poètes

L’insistance du contrôleur me ramena sur les rails. Je lui montrai ma carte (postale). « Ça fait rêver ! » m’excusai-je. Il sourit. On y voyait une petite maison de pierre rongée de... [+]


RATP Les 40 ans du RER
Très très courts

Etat d'urgence

Je suis le suspect idéal. Pas d’alibi, des mains d’étrangleur et surtout cette tête qui ne revient à personne.
Le couple qui me fait face sait à quoi s’en tenir. J’ai beau dénie... [+]


La Matinale en cavale 5ème édition - Très très courts
Poèmes

Poissons empêchés

Poissons empêchés
Vatel se fait embrocher
diable de Carême


Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Scène de ménage

Scène de ménage
lèchefrite et trou du cru
lacryma-christi


Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Doux chuintement

Doux chuintement
deux trois gouttes éphémères
fourneau d’abondance


Prix Haikus Automne 2017