Image de Sandra Mézière

Sandra Mézière

Prochaines publications : 2 nouvelles aux Éditions J'ai Lu en janvier et mai 2022/Un recueil de 16 nouvelles sur le cinéma et un roman publiés aux Éditions du 38 en 2016/Lauréate du concours Nouveaux Talents des Éditions J'ai Lu 2019/Lauréate du Prix de la nouvelle Alain Spiess 2020/Journaliste cinéma/Blog : Inthemoodforcinema.com/Twitter et Instagram : @Sandra_Meziere

16 113 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Nouvelles

L'impasse des ombres

C'est une impasse bordée d'immeubles disparates. Tels des spectres parallèles s'y frôlent des cœurs endormis.
1. ELLE
Une suiveuse. Leur suivante même. Voilà ce qu'elle était devenue ... [+]

Lauréat - Jury Grand Prix Printemps 2021
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Une défaite victorieuse

Pour dompter mon impatience grandissante, je focalise mon attention sur le mur. Nu, il est strié de fissures inesthétiques. Cette image en suscite une autre. Saisissante et suffocante. Comme un ... [+]

En compétition Portez haut les couleurs ! 2022
Très très courts

Les traits assassins

Une allée de figures hideuses. Voilà ce que l'imaginaire de Romane distinguait en dévisageant les passagers tandis qu'elle avançait vers son siège. Elle dessinait toujours intérieurement le ... [+]

Qualifié 10 ans
Nouvelles

Vertiges

— Tu as l'air parfaitement ridicule, mon pauvre ami.
Plus encore que ces mots, c'est la maternelle condescendance avec laquelle Anne les prononça qui exaspéra son époux. Le miroir de la ... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Automne 2021
Très très courts

Les cœurs endormis

Sylvie sentait le poids des regards, par dizaines et avides, disséquant son moindre geste, son moindre vacillement. Curieusement, cela lui inspira une sensation de brusquerie languide qui lui rappela ... [+]

Qualifié Nouvelles Renaissances 2021
Très très courts

Le bonheur en option

En 20 ans, rien n'a changé. La clameur, fébrile, qui monte depuis le fond du parc dont les arbres en fleurs en cette veille de printemps chatouillent les désirs, vagues, mais électrisants  ... [+]

Finaliste - Jury Portez haut les couleurs ! 2021
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

La complainte des regrets

Par une caresse voluptueuse sur ses pensées endolories. Ainsi commença la période la plus intense de la vie de Lydie. Aux yeux de tous. Personne, pourtant, n’en sut jamais rien. C’était le ... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Automne 2020
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

La mélodie de l'âme

— Un billet de train pour Venise. Et un billet de ferry pour Corfou. Pour une personne ? Allers simples ? Départs immédiats ? C’est bien cela ?
Chaque question résonnait dans la tête ... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2020
Très très courts

L'air suffisant

— M'entends-tu Annabelle ? tambourine une voix cassante.
La collégienne entend parfaitement sa professeure. Sa voix résonne dans tout son être perclus de douleurs sourdes et invisibles ... [+]

Qualifié 72h 1ère édition
Nouvelles

L'homme au gant

Eve ralentit, s’immobilise, chancelle, se retient à un arbre, titube, et se laisse tomber sur un banc de la place de la Sorbonne. Bouleversée. Incrédule. Son cœur s’accélère à moins ... [+]

Lauréat - Jury Grand Prix Printemps 2020
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Le Prince des songes

— Décidément, tu es un être vain, Pierre ! Bon qu’à rêvasser ! A rien donc ! Les rêves sont des crimes. Ils nous procurent l’illusion d’échapper à la réalité pour qu’elle nous ... [+]

Qualifié Le Prince oublié 2020