Michel F.

Besoin d'écrire même si les mots s'accouchent alors parfois dans la douleur… bonheur d'écrire lorsqu'ils jaillissent du stylo comme une joie qui déborde et qu'on aspire à partager…

À des degrés divers, selon les étapes de ma vie, je crois avoir toujours considéré l'écriture comme un mode d'expression privilégié.

Homme de l'Entre Sambre et Meuse, au long de ma carrière d'ens

41 abonnés

Très très courts

Faute impardonnable

- Je t'ai dit cent fois que l'orthographe c'était capital. Comment veux-tu avoir une vie droite, correcte, intègre si les textes que tu écris contiennent eux-mêmes des fautes.
- Mais papa, j'ai... [+]


Très très courts

Voyage, voyage.

Si je devais me définir, je dirais que je suis un perpétuel hésitant.
Pour tout et pour rien.
Gilet ou pull-over ?
Tenir ou lâcher ?
A pied ou en voiture ?
A voile ou à... [+]


Très très courts

Regrets éternels

"Nous avons la profonde douleur de vous faire part du décès dans sa 65e année de Monsieur Georges Martin."
Profonde douleur... J'ai un doute.
On parlait peu de Tonton Georges à la maison.
Ou... [+]


Très très courts

Petites annonces

Antoine ne supporte plus la solitude. Sortir en boîte ce n'est plus de son âge, dit-il. Et Chatter sur internet ce n'est pas trop son truc, non plus.
Pourquoi ne pas mettre une petite annonce dans... [+]


Très très courts

Inhumain

L'indifférence tue. Elle s'avère impitoyable aussi bien pour les intelligences supérieures que pour les êtres les plus primitifs. La vérité est la... [+]


Finaliste - Jury Grand Prix Printemps 2013
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

L'ordre des choses

Ça y est : je viens de prendre une résolution. Je vais remettre de l'ordre dans ma vie.
C'est vraiment trop le bordel. A commencer par ma bibliothèque : les auteurs les plus divers s'y... [+]


Très très courts

Délinquance sénile

D'une manière générale, je me considère comme un citoyen respectueux. Je n'ai pas cet esprit frondeur qui pousse certaines personnes à systématiquement s'opposer aux règles établies.
Hélas... [+]


Très très courts

Post-it

Ça ne peut plus durer. Entre Julien et moi la tension est permanente. Le silence de plus en plus lourd. Son attitude à mon égard de plus en plus froide. Il ne me touche plus, me regarde à peine... [+]


Très très courts

Zoa

En sortant du plumard ce matin-là, Arthur alias Zoa se sent bien triste.
Et le passage même furtif devant le miroir de la salle de bains ajoute encore à son malaise une touche de cruauté.
Toute... [+]


Très très courts

Trop tard

Soirée d'automne. Ciel gris.
Le jardin de thé.
Le thé,... breuvage bien amer pour Marc qui vient de quitter le restaurant après avoir en galant homme réglé l'addition.
Les paroles que vient... [+]