Image de Pierre Gravagna

Pierre Gravagna

Je n'ai qu'une source d'inspiration : le souffle de vie, et je chante du matin au soir le cantique du coeur qui bat !

Je crois en la sainte trinité : la matière, le mouvement et l'amour qui les irradient. Mais je peux, parfois, être sans pitié à propos d'un texte qui ne me plaît pas. C'est quand même de l'amour qui s'exprime...

253 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

La visite

Ils sont l'une face à l'autre. Les yeux dans la peau, immobiles et muets, indifférents à tout ce qui n'est pas leurs chairs.
Lui tout en muscles tatoués. Même s'il... [+]


Finaliste - Jury Livres en Tête 2013 - Sonore Et Gomorrhe
Très très courts

Aérophage

21 h ·
Hier, vers 17 heures, alors que je flânais dans mon jardin, je n'imaginais pas que ce jour serait historique. Trois jolies perruches dont la robe d'un jaune vifs, était agrémentée de... [+]


Poèmes

Aux bras d'un père

Comme tu parais heureuse
Enfant qui dort aux bras d'un père
Des rêves agitent tes paupières... [+]


Très très courts

Hymne à Marseille

Marseille, vieille commerçante assoiffée d'indépendance, grecque toujours parce qu'éternelle, toi qui affrontas les rois de France et les comtes de Provence, toi que la peste avait conquise avant... [+]


Poèmes

Cours !

Cours ! Apprivoise, les battements de ma peur.
Mélange encore le sel et la brioche
Avec le vin vieux de ton adorateur
qui... [+]


Très très courts

Ce vent étiré

Les nuits dernières avaient été nourries de ce vent étiré qui nous vient de la mer. Ce vent lointain qui récolte sur les flots les âmes perdues des jeunes marins et qui porte parfois aussi le... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2017
Poèmes

Il y a tant d'hommes

il y a tant d'hommes qui n'ont rien. Peut-être un peu de courage et deux mains.
Il y a tant d'hommes qui n'espèrent rien. Un... [+]


Poèmes

La femme

La femme est un océan ou se meurent les nuits comme les vagues sur ses rives, la femme est un océan à la naissance du jour ou... [+]


Poèmes

La couverture

Je t'en prie, remonte la couverture, abandonnons encore nos chairs dénudées à la la chaleur matinale qui se cache sous la... [+]


Poèmes

Je suis parti

Je suis parti
C’est vrai, c'est vrai, je suis parti,
C'est vrai, c'est vrai, je suis parti
cueillir la rose des... [+]