Philippe Clavel

Ingénieur de formation puis de profession, j'ai décidé de passer une part de ma retraite dans l'imaginaire.

34 abonnés