Patate

Si je m'enfonce parfois dans des abysses de perplexité car le monde est moche, puis beau, puis moche à nouveau, je caresse des rêves que je n'atteindrais jamais, je me drogue, je ris, je ris encore et je me moque de ce qui peut bien arriver.

2 abonnés

Nouvelles

Les Promesses de la Chimère

Maria se tourna, très lentement, vers Arthur. Elle l’écouta parler, buvant ses paroles, avec une avidité presque effrayante. Moi, je les regardais de loin, espérant un jour connaître un amou... [+]


Poèmes

Si les fleurs pouvaient nager

Un jour, on avait mal au coeur
Et les oiseaux chantaient moins
Le soleil faisait sourire les fleurs
L'eau venait se frotte... [+]