Image de Vincent Culambourg

Vincent Culambourg



225 abonnés


À LA UNE
Très très courts

La seule chose qui m'ait fait du bien

De tous les mots, que j’ai entendus durant cette putain de vie
Je ne retiendrai que les tiens
«  Au revoir papa, à ce soir »
La seule chose qui m’ait fait du bien,
La seule chose qui... [+]


Très très courts

Rien à ajouter, rien à retirer

Un jour chez mon grand-père de Saint-Brieuc on m’a sorti un calepin griffonné par un type de la famille.
Ce devait être le frangin de ma mère,
Un type jeune emporté par une putain de... [+]


Très très courts

La ballade de Jo

Jo vient de se lancer bien malgré lui dans la fureur du trafic parisien, dans la longue chenille des feux arrière. Les «TUT! TUUUT! T-U-U-U-U-T!» des klaxons hystériques, les «PAM!» des deux... [+]


Prix Quiqui 2018
Très très courts

Passer sa vie à la rêver

5 mai 2007, Westwood, L.A.
Il n’y avait rien de bien neuf dans le paysage lorsque Dan décida de bifurquer vers la côte, le coude à la portière de sa Chevrolet Impala de 1967.
Juste des... [+]


Très très courts

Passer la grille

Il y avait juste quelques bouts de pluie sur le gyrophare,
Henri a panoramiqué du regard, histoire de zieuter dans le parc.
Il a accroché un bout de flotte avec 2 ou 3 grenouilles dedans.
Des... [+]


Très très courts

La roue tourne

Henri avait l’habitude de traîner sa longue carcasse sur le Walk of Fame à Hollywood Boulevard.
Ça le calmait qu’il me disait, de piétiner la notoriété.
Henri avait tout du chic type... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2017
Très très courts

Sortir du jeu

Henri a pris place sur le siège. Celui qui est juste au dessus de l’aile.
Avec 2000 mètres plus bas la longue plaque métallique de l’Atlantique.
Derrière au cul des réacteurs, on devine... [+]


Poèmes

Mon démon

Toi mon vieux démon
Qui fait de mes écrits des déchets chagrins
En nageant sous mon crâne mourant
Et pour qui ma vie... [+]


Très très courts

Un peu de sel de ma vie coule dans mon Bic

Ca faisait 3 semaines que je n' avais pas été foutu d'écrire une seule ligne.
Rien, nada, que dalle ...
J'étais assis, là, à mon bureau,
avec mon Bic qui bâillait entre le pouce et... [+]


Poèmes

Ma psyché

Ma psyché
Grande expiration, après une trop longue apnée,
jamais en équilibre sous mon crâne mourant
cabossée à... [+]