Image de Olivier Jacquemin

Olivier Jacquemin

Je gribouillais des histoires courtes à 7 ans :o)

Puis commençais mes délires dans les textes libres de mon adolescence ...

1979 je laissais enfin aller mes élans poétiques jusqu'en 1993 où ma vie privée prit le dessus sur mes écrits.

Je me suis finalement remis sérieusement à l'écriture en 2005 en travaillant sur des ateliers où est né LeR@miou.

voilà :o)

363 abonnés

Très très courts

Boucle d'ours

Trois ours assis sur un promontoire observent la pleine lune de leurs gros yeux ronds.
Le plus grand d’entre eux se met à pousser un hurlement guttural, très vite entonné en écho par ses deux... [+]

Très très courts

Les petits doigts rouges.

Lucie regarde avec ravissement le bout de ses doigts rouges, tout rouges...
La douce saison s’est avancée et souffle le chaud sur son jardin gelé.
Elle écoute au loin le chant des oiseaux au... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2016
Très très courts

Conte à rebours

P - Bon, ben voilà une bonne chose de faite.
T - Moi je n’aurais jamais osé.
G - Normal, tu es toujours incapable de prendre la moindre décision.
D - A la voir comme cela, ça me donne... [+]

Très très courts

Réflexion passive

- Miroir, mon beau miroir, dis-moi...
- Hé oh ! Tu as vu l’heure ?
- Quoi ?
- Il est 3 heure du matin ! Non mais, dis-moi plutôt toi, tu ne crois pas que j’ai aussi... [+]

Très très courts

Au pied de mon arbre

Au pied de mon arbre, recroquevillée, silencieuse, une fibre d’amour pousse lentement.
Agrippée à l’écorce d’une ocre rougit par le temps, elle se cramponne d’un air frileux, bercée... [+]

Très très courts

Lilly in the Valley

Lilly est encore une fois ce soir accoudée à son balcon du huitième étage. Elle regarde les lilliputiens s’amuser dans le parc, à sautiller comme de grosses puces entre le toboggan, le... [+]

Très très courts

Il faut toujours se tenir au jus…

Sur un plan de la cuisine, quatre petites tomates viennent d’arriver et s’adressent à une grappe qui pend nonchalamment au bord d’une coupe de fruits.
— Bonjour madame, est-ce que nous... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 2015
Très très courts

Effilochée

- Bien mademoiselle, racontez-moi comment cela vous est arrivé.
- Sniff... Monsieur l’agent, je ne sais pas par où commencer. Comment vous dire que l’on était comme deux sœurs. Aussi loin... [+]

Très très courts

Ex-pression

ELa porte s’ouvre sur un univers de vélin blanc indompté.
On entre timidement, voué à une découverte unique.
Nos premiers pas dans cet espace, vibrent et tremblent.
On appréhende de... [+]

Très très courts

Vision

Je me demandais comment représenter la grâce. Était-ce dans un mouvement, une courbure, l’envol d’un oiseau, Un sourire ?
J’ai passé un temps infini, assis sur cette place à croque... [+]

Très très courts

Peine ombre

Une brise chargée d'humidité par cet après-midi d'automne se fraye un chemin entre les briques craquelées des maisons délabrées. Une végétation exubérante et hétéroclite squatte la moindre... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2015