Image de Nolwenn Pamart

Nolwenn Pamart

Je suis tombée dans un traitement de texte, quand j'étais petite.
Ça m'a laissé des cicatrices.
Depuis, je me soigne, mais j'ai développé une singulière obsession pour les mots qui se suivent.
C'est lié à mon amour aigu des coÏncidences.

334 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Esthétique de l'abandon

« Il y a tant de vraies choses pourtant que j'aurais voulu « dire » - mais je ne peux pas... Ah qui m'aimera ! - Vous ? Passons. »
Jean de Tinan, Penses-tu... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Eté 2015