Image de Naoto

Naoto

TRÈS TRÈS COURTS
0   19 lectures
Que j’aime voir tes yeux avides de connaissances, frétillants à l’idée d’en apprendre plus. Mes lignes frémissent lorsque tes doigts effleurent ma couverture, me découvrant enfin, moi qui ... [+]

NOUVELLES
0   19 lectures
Une secousse me réveille brusquement. Inquiet, je regarde autour de moi pour constater que le compartiment est presque vide. Un coup d’œil ma montre achève de me faire prendre conscience de la ... [+]

NOUVELLES
0   23 lectures
L’air libre... Je le respire enfin. Après tant de mois, d’années vécues dans l’obscurité. A ressasser encore et encore mes fautes, jusqu’à les comprendre et les absoudre. Le cœur léger,... [+]

NOUVELLES
0   29 lectures
C'est confus, ici bas, mon esprit cabossé peine à m'offrir quelques pensées cohérentes. Je ressens alors les vanités emplir mon être fatigué ; elles s'infiltrent, me transpercent, ... [+]

NOUVELLES
1   45 lectures
I

Des rangées de visages cadavériques, blasphémiques. Une odeur âcre, une odeur d'hôpital qui n'en est pas vraiment une. J'avance entre les tables, quelques paires d'yeux globuleux me ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
3   155 lectures
« Quelle odeur délicieuse », pensai-je alors que je marchais dans cette allée. Le bouquet à la main, je passais plus de temps à admirer les beaux pétales qu'à regarder devant moi. ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2015
NOUVELLES
14   457 lectures
Mon visage se trouve coiffé d’une bien étrange sensation lorsque je m’éveille ce matin. Mes lèvres sont gercées, désespérément sèches, et ma langue pâteuse repose inerte au fond de ma ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2015
TRÈS TRÈS COURTS
2   59 lectures
En fait, tu es belle. Belle comme la nuit, belle comme le jour, belle comme la neige... J’aime tes courts cheveux dorés, la chair pulpeuse de ton cou, de ta nuque, et tout ce que tu ne m’as pas ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
0   36 lectures
Ses cheveux sont ce que j'ai remarqué en premier. Oh, ils n'ont pourtant rien d'extraordinaire : ils sont juste châtains, et quelques mèches rebelles viennent chatouiller ses joues. De si ... [+]

POÈMES
1   30 lectures
Ces fleurs sur le carrelage.
Ces roses couleurs sang,
On dirait qu’elles saignent,
On ... [+]

NOUVELLES
0   34 lectures
Je suis laid. Je le sais, je l’ai toujours su. Ça me ronge... Ma laideur suinte sur ma peau trop sombre, coule sur les irrégularités de ma carcasse. Souvent, mon œil globuleux regarde la féerie... [+]

15 abonnés

Image de Rellum59Image de Marie CécileImage de MarieImage de François DuvernoisImage de Déborah LocatelliImage de RocadeImage de Gabrielle11Image de ChtitebulleImage de Le GoupilImage de FlowImage de Florent NaudImage de Joelle TeilletImage de deletedImage de Soleil Voir +
pour laisser un message à Naoto