Image de Mvuninn Hugin

Mvuninn Hugin

Éleveuse de vikings à temps partiel, humaine de compagnie d'un siamois, lectrice boulimique et auteure compulsive de textes courts.

151 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Black Mosquito

Toute la famille est réunie autour du gâteau. Mamie sourit, Papy rêve de son cigare, qu’il ne fumera pas si Mamie peut l’en empêcher, George tape des mains d’excitation. Maman tient le... [+]


Très très courts

De l'autre côté du rideau

Le vieux est assis derrière son bureau-comptoir et il dodeline de la tête au rythme des mélodies sirupeuses déversées par son antique transistor. Il a les cheveux blancs, et ses yeux foncés ont... [+]


La Matinale en cavale 5ème édition - Très très courts
Nouvelles

Un grand homme

Les cinq cents journalistes accrédités qui couvraient la cérémonie de passation de pouvoir entendirent le cri les premiers. « Merde ! »
Puis ils virent des hommes en costume se... [+]


Très très courts

La poisse

L’impact des gouttes sur le métal agaçait mon interlocutrice. La gouttière fuyait et égrenait d’effroyables secondes sur la rambarde de l’escalier de secours. « Mon mari veut me... [+]


Court et noir 2017
Très très courts

Tom, à travers le continent mystérieux

D’abord, un paysage de résineux, uniforme et sombre, fermait l’horizon, jusqu’à la crête des épicéas majestueux. Il fallait passer par là. Tom exhala un soupir et entama sa progression... [+]


La Matinale en cavale 4ème édition - Très très courts
Nouvelles

Deirdre

— C’est une catin que tu m’offres, Conor ! Belle récompense en vérité !
— Tu es un imbécile, Eogan, catin ou pas, je t’offre la plus belle femme du pays.
Le roi et son... [+]


Finaliste - Jury Grand Prix Eté 2016
Très très courts

Nénuphar

Mon amour, voilà treize lunes que tu es parti. Treize longues lunes, le rythme que mon corps connait le mieux. Dans le jardin où se balancent paresseusement les palmes, les nénuphars font des... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2015
Très très courts

Je ne t'aime pas

La faim du désir s’est apaisée dans notre étreinte, et tu gis en travers des draps.
Je te regarde, je ne te touche pas. Je ne te toucherai plus. Mes yeux seuls caresseront encore ton corps... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2015
Très très courts

Embrasse-moi

Je suis rentrée fatiguée hier dans cette maison vide. J’ai repassé l’album que je t’ai offert. Et je me suis endormie sur les rythmes de la première chanson. Je ne me souviens jamais de mes... [+]


Qualifié Grand Prix Eté 2015
Nouvelles

Inch'Allah

Ses paupières s’ouvrent dans le noir. Il est l’heure, elle le sait, malgré la pesanteur de ses membres sur le matelas. Elle s’étire pour chasser le sommeil et se lève en quelques... [+]


Qualifié Grand Prix Eté 2015
Très très courts

Tu m'aimes ?

Tu m’aimes, dis tu m’aimes ? Prends-moi dans tes bras. J’étais triste tout à l’heure quand tu ne m’as pas répondu. J’attends que tu me répondes, tu sais, j’attends, et quand tu... [+]


Très très courts

Je te déteste

Je te déteste. Je n’ai pas le courage de te le dire, mais je te méprise. Je n’arrive même pas à déterminer ce que tu insuffles le plus fort en moi, de la nausée ou de la haine. Je te regarde... [+]


Finaliste - Jury Grand Prix Eté 2015