Image de Michel Bioteau

Michel Bioteau

Salut les dingos et les dingottes des mots, voilà me voilà là pour vous raconter des petites histoires tantôt noires comme la nuit, tantôt blanche comme la vertu, tu parles Charles ! Enfin une seule chose compte vraiment for me , écrire et lire les autres. Vous savez, vous tous, qui vivez sur la toile numérique et sur les lignes des cahiers d'écolier. Alors à bientôt sur les mots, au

9 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Norha

1
Je m'appelle Raymond Aaron, j'ai quarante ans et je suis veuf depuis cinq ans. Cette histoire a commencé le jour de l'enterrement de ma femme, paix à son âme.
Norha est la... [+]


Nouvelles

J'AI DES FOURMIS...

Je suis amer parce que ma douce est partit. Sa peau était pourtant faite pour la mienne la preuve en était les frissons qui parcouraient son corps dès que nous étions en approche. Lorsque je... [+]


Très très courts

Au salon de coiffure

Au salon de coiffure elle regarde dans les yeux sa cliente devant moi. Je m'appelle Claire lui dit elle de sa petite voix. Depuis ce jour je ne l'oublie pas.


Très très courts

Cette nuit

C’est le vent qui passe sous ma porte, le murmure du large, humeur de tempêtes. La vieille suspension lumineuse, halot blafard, vacille au-dessus de la table. Ils sont tous partis... [+]


Qualifié
Grand Prix Automne 2013
Très très courts

La pin-up

La pin-up du dessus habite au sixième étage. La première fois que je l’ai vue, j’ai flashé immédiatement, moi un sexagénaire fraîchement... [+]


Qualifié
Grand Prix Automne 2013
Très très courts

Jour de ténèbre

Le ciel est d'un gris de ténèbres, minéral, c'est un ciel des tout premiers jours quand les hommes pareils aux bêtes vivaient au ras du sol.
Je sors de la grotte, le regard hagard, devinant dans... [+]


Très très courts

La femme d'en face

De l’autre côté de la rue, à quelques mètres seulement de l’appartement, il y a une femme que je ne connais pas. L’été, tous les dimanches... [+]


Qualifié
Grand Prix Automne 2013