Image de Ophelie F.

Ophelie F.

Je suis une écrivante. Les mots squattent mon intérieur depuis toujours. Certains y restent, d'autres voyagent sur une feuille blanche ou un ordinateur. J’ai beaucoup écrit sans jamais partager qu’avec moi-même. Il y a des choses qui ne regardent que soi. Depuis peu l’envie d’offrir les fruits de mon imagination à d’autres regards que le mien pour peut-être continuer l’histoire à quatre mains…

308 abonnés

Très très courts

Aiguille

Un crépuscule assis au rebord du sommeil avec ce goût âcre dans la bouche des nuits sans rêve. Pluie d’été mélangée aux premiers frémissements d’automne, désert d’asphalte. Pas une... [+]

Très très courts

Dragon

Caresse du printemps, le soleil en pousse se cache derrière des rêves de coton blanc. Position horizon je fixe l’azur et me rappelle mes jeux d’enfant où j’emplissais le ciel de créatures... [+]

Très très courts

CIG

Le bruit du moteur se fige.J’ouvre la porte et découvre un coffre la gueule grande ouverte. A l’intérieur un sapin tué fièrement par mon père. J’aime ce bûcheron d'occasion mais pas ce... [+]

Très très courts

Urgence

Avril, une sonnerie m’appelle. Je réponds. De l’autre côté une voix qui parle à mon cœur. Mon père. Il me souhaite une année de plus, de moins. L’impression qu’il me serre dans ses bras... [+]

Très très courts

L'aéroport

Geneva Airport. 24 décembre. Je suis seule à prendre cet avion ou du moins à essayer. La neige s’est invitée jusque sur les pistes d’en bas. C’est beau ce blanc qui tombe sans vouloi... [+]

Finaliste - Jury Prix Bibliothèques Pour Tous 2016 - TTC
Très très courts

Un livre à la mer

SOS envoyé à tous mes contacts disséminés aux quatre coins du monde. En un seul clic j’ai gravi les montagnes, traversé les déserts et parcouru les océans.
J’ai cherché partout ce... [+]

Très très courts

Le banc

Je suis assis sur ce banc, l’esprit vagabond, mon désir brûlant. Le vent joueur dessine un frisson sur le lac pour occuper l’impatience. L’onde voyage jusque mon bas ventre, écho de cette... [+]

Très très courts

Parfum d'ailleurs

Il y a comme une odeur bizarre dans l’air. Nous sommes pourtant un jour copie conforme aux précédents. Dans la cuisine la perfusion de café fort annonce l’imminence du réveil. Aucun matin de... [+]

Très très courts

Mâle à la tête...

10h00, l’interphone m’appelle. Dans le petit carré apparaît une grosse tête sur un tout petit corps. Encore un visiteur le regard collé au zoom de la caméra.
— Bonjour, c’est Fedex... [+]

Qualifié Livres en Tête 2015 - Le flacon et l'ivresse
Très très courts

Estrade

J – 1 avant le grand saut dans la lumière. Ce moment va enfin prendre forme, devenir solide, réel, sensible. Je m’y suis préparé mais est-on jamais prêt à se jeter sous le regard des autres... [+]

Qualifié Livres en Tête 2015 - En haut de l'affiche
Très très courts

Double

La chaleur pèse un camion rempli de déménageurs ; lourde, humide et fiévreuse. Passé midi, je ne tiens plus sur mon siège en faux cuir. La fonte de ma culotte Petit Bateau, dans mon jean... [+]

Finaliste - Jury Livres en Tête 2015 - Deux lèvres à la fois
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Nom commun...

La pièce est sombre, le parfait contraire du dehors. L’assise est ferme pour ne pas dire dure. Combien d’âmes ont essayé d’y trouver la bonne posture pour ne pas en tomber ? Je tiens la... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Hiver 2016