Image de François MAYER

François MAYER

Le temps d'un clin d'oeil au passage
Je suis le reflet sur l'étang,
L'ombre légère d'un nuage
A je ne sais plus quel Printemps,
La première brume d'Automne
Et la poussière de l'Eté
Où l'eau d'une vasque chantonne
Et combien d'Hivers incontés...

Le reste sur:

http://www.strasbourgenpoesie.blogspot.fr/

15 abonnés

Poèmes

A celle qu'il aimait...

Vous attendez un train
Et moi de même.
Un soir ? Un matin ?
Cela n'a aucune importance
Car il viendra enfin.
En... [+]

Poèmes

Jusqu'à l'aurore.

Oui, je me souviens de l’amour
Dont la flamme jusqu’à l’aurore,
Ou plus, ou moins, brûlait toujours ;
Oui, je me... [+]

Qualifié Prix Saint-Valentin 2018 - Poèmes
Poèmes

Qui donc est libre ?

La liberté ce n'est pas être, c'est n'être pas
Et quand on aime, comment pourrait-on être libre ?
Une feuille... [+]