Image de Marc O.

Marc O.

Depuis fort longtemps suis aimanté par l'infinité et la profondeur des flous et des configurations...
J'ai recherché la compagnie de la poésie... Tout naturellement : chaque fois elle me repousse alors je la rejette ... Pour moi c'est comme si je ne méritais pas la poésie. Je la vis comme une boulimie insatiable, un combat sans victoire... un deuil salutaire de l'illusion ma toute puissance.

96 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Mon écriture

Mon écriture
Chute dans les failles de justesse
Faute de trop plein ou de pas assez
Alors je la laisse de côte... [+]


Poèmes

Pas de silence en moi

J'ai trop cru, trop vu
Pour faire le silence en moi
Pour faire semblant 
Au fond très loin en mon dedans
Mes souvenirs... [+]


Poèmes

L'indifférence

Etre profondément soi-même
De toute sa hauteur
De toute sa faiblesse
(Avec l'audace de l'avouer)
Étrangement... [+]


Poèmes

L'écriture

A la tromperie des mots
L'écriture pianote 
Le chant d'un horizon d'interprétations...
Toutes recevables...
Au grand... [+]


Poèmes

B.A. BA

Tes yeux familiers de l'intuition pionnière
Révèlent la profondeur des ondes précurseuses
Ton regard revenu du Cosmos... [+]


Poèmes

Au velours de son art

Quand Don Juan en campagne sur la carte du tendre
Arrose l’Abandon de ses fauves arômes
Par un écho charmant de la... [+]


Poèmes

Les petits messieurs

Ils promènent au marché
Leur mèche de premier prix
Ces raies de magistrat
Sur des crânes polis
Ils examinent... [+]


Poèmes

Trajectoires

Et le bus nous avale...
Encore collés du secret de la nuit
Mes yeux gourds se baladent
Sur les gens rabougris... [+]