Image de Manola

Manola

Ecrire pour traduire les pensées quand elles se font trop hurlantes. Coudre entre elles les émotions tenaces, souvent intenses et colorées, parfois tièdes et fades, mais toutes ourlées les unes aux autres en un patchwork cérébral.

114 abonnés

Très très courts

Mannequinat

Je suis mannequin. Le monde entier m'admire en permanence.
Ma taille est d'une finesse insolente et la longueur de mes jambes offre un parcours infiniment gourmand aux regards qui s'y enroulent.... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014
Poèmes

Quand je serai roi

J'ai cueillis ce matin, au pied de mon sofa,
La dentelle frivole de ma femme dans les draps.
La fresque décrochée par nos... [+]


Poèmes

Souffle de ville

Dans la grisaille du matin,
Les volutes de brume pèsent sur les citadins,
D'une lourdeur d'enclume.
L'aube n'est plus un... [+]


Poèmes

Cavalcade

Il existe un pays aux collines de chair,
Où subsiste la vie, où meurt toute colère.
Les chemins empruntés, balisés de... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014
Poèmes

Sentiers d'été

Souviens-toi de ces jours inondés de lumière,
Des étés dans ces champs brûlés par le soleil,
De nos rires d'enfants à... [+]


Finaliste - Public La Matinale en cavale 2014 - Poèmes
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Au petit matin

Frémissement imperceptible de paupières dans la chambre... Un corps remue, geint, éprouve les prémices d’un réveil qu’il souhaiterait encore lointain.
Comme revenu d'un ailleurs, ce corps... [+]


Très très courts

Quand vient la nuit

Depuis le rivage, j'observe la mer qui se démonte. L'immensité du ciel se brouille, le bleu laisse place aux teintes furieuses d'une tempête sans nom.
De lourds nuages tourbillonnent, entamant... [+]


Nouvelles

Jeux en ville

Depuis de nombreux jours, toute la mégapole prenait ses dispositions en vue de l’événement. Il s'agissait d'un long processus, nécessaire au bon déroulement des jeux, et qui ne se limitait pas... [+]