Image de Mama Durodie de Charrin

Mama Durodie de Charrin

Pour en savoir plus

http://marine-decharrin.pagesperso-orange.fr/
POÈMES
12   194 lectures
Cet appel au loin
répété dans la tornade
un cri pour survivre

Prix Haikus Hiver 2016
POÈMES
14   205 lectures
Giflent les flocons
mes joues brûlées par le froid
j'ai perdu la face

Prix Haikus Hiver 2016
POÈMES
7   184 lectures
Frisson dans mon corps
mon visage offert au vent
larmes sur mes joues

Prix Haikus Hiver 2016
POÈMES
8   191 lectures
La tempête emporte
des enfants des vies des rêves
les survivants restent

Prix Haikus Hiver 2016
POÈMES
13   193 lectures
La folie du vent
dans les cheveux de ma fille
un éclat de rire

Prix Haikus Hiver 2016
TRÈS TRÈS COURTS
31   293 lectures
La maîtresse elle veut que je fasse des ronds tout beaux, des cercles tout bien rangés, qui finissent bien, sans rature et sans bosse, mais moi mon compas il a des envies de grand large... Ça me ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
TRÈS TRÈS COURTS
25   306 lectures
La lumière s’éteignit. C’était l’oasis, la salle noire de l’après midi... Ma suprême détente, mon moment de béatitude : avaler passive et immobile les histoires des autres, leurs ... [+]

Qualifié
Grand Prix Automne 2014
TRÈS TRÈS COURTS
12   189 lectures
Voilà la vieille Momo, fringuée tout autrement pour aujourd’hui : jean moulant évasé à l’infini, bottes en moumouth un peu jaunies, ceinture clignotante ça fait joli et boléro à ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2013
TRÈS TRÈS COURTS
12   141 lectures
« En route le mieux c’est de se perdre. Suivre les chemins tout tracés, coloriés sur les troncs et prévus dans l’routard, c’est déjà ça mais c’est bien loin d’être le meilleur, ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2013
TRÈS TRÈS COURTS
9   147 lectures
L’ourlet de l’oreille ressemblait à celui d’un bas de smoking cousu à la main de mamie, soigné mais fébrile, appliqué mais imprécis. Il avait sûrement fallu coudre vite..., et puis on ne ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2013
TRÈS TRÈS COURTS
9   49 lectures
La coupe au bol pas vraiment, mais les cheveux dans le vent, ça oui ! La coiffe en arrière, dynamique, roussie par le feu des projos, vitaminée à l’eau oxygénée, déracinée...Pour des ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
11   51 lectures
Il y avait de la lumière sous la porte, comme le premier cri d’un jour qui se lève lorsque mes yeux après la nuit se sont ouverts pour vivre, rien d’autre que pour vivre.
Comme un enfant ... [+]

709 abonnés

Image de PhilshycatImage de ZouzouImage de Sylvie LoyImage de Rellum59 MüllerImage de ArtvicImage de Alain AdamImage de Françoise Deniaud-LelièvreImage de BellinusImage de MarieImage de Fred PanassacImage de Aline FernandezImage de Charlotte TalonImage de CharieauImage de Cristel DImage de Elisabeth MondoloniImage de M. IrajeImage de JPMImage de Didier PoussinImage de LoodmerImage de Isabelle LambinImage de Eva DayerImage de Viviane FournierImage de J.M. RaynaudImage de Origami 38 Voir +
pour laisser un message à Mama Durodie de Charrin