Image de Lise Lanapavan

Lise Lanapavan

De poèmes d'enfant en textes confidentiels, j'ai pratiqué les lettres mais la vie, taquine, a décidé de me plonger dans un bain quotidien de chiffres tout en me laissant en bouche le goût des mots et le besoin irrépressible de les savourer.
Alors avec mon alphabet poétique, je respire, explore, m'interroge, réagis, partage et c'est délicieux...

185 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Matin de

Matin de grâce
Où, de guerre lasse,
Les pipistrelles
Laissent les merles
Siffloter tout leur saoul.
Un bourdon,... [+]


Qualifié Grand Prix Printemps 2016
Poèmes

A CELUI QUI SE RECONNAITRA

Tes mots blessés
Étendus sur la page
Tes mots fracturés
Bris de visage
Tes mots esseulés
Posés sur la marge
Me... [+]


Poèmes

LA LISTE

Sur la liste des courses
Je compte les pas à faire
Je m’élance et repère
Les envies belles à l’étalage
Sur la... [+]


Poèmes

INCOMMENSURABLE

Incommensurable
Détresse
Comme un fil tendu
Traversant les jours
Mon regard
En un point suspendu
Vide d’images en... [+]


Poèmes

ASSIS SUR LES GALETS

Assis sur les galets bleutés de l'allée,
Il montre un à un ses trésors
À son ourson. Les yeux de verre noirs,
... [+]


Poèmes

SAISON BRUNE 10

Sous son ciré rose
Elle regarde les flaques
Avec gourmandise


Poèmes

PREMIERE FOIS

La pluie a lustré
le long trottoir gris.
La rue s'étire,
lève un volet.
Les ampoules sous les paupières des... [+]


Très très courts

UNE PIECE ETROITE

La pièce était fort petite, étroite, toute en longueur, le plafonnier éteint. Au fond, un paravent en bois peint où pendaient une chemise et un pantalon de toile. Au-dessus de la table collée au... [+]


Poèmes

SAISON BRUNE 9

Chacun son banc -
Et les mains tavelées
pressent les heures fragiles
de ce jour innocent.


Poèmes

SAISON BRUNE 8

A ciel ouvert,
l'infini tapis
des champs offert
aux pas d'un géant -
Pas un arbre pour caresser
les étoiles.