Image de Léonore Feignon

Léonore Feignon

J'ai grandi sous l'aile d'une grand-mère extraordinaire, une femme de la terre ; un jour j'ai fermé la fenêtre de ses yeux, un jour j'ai fermé la porte du palais où patoisent les mots, un jour je l'ai laissée partir pour là-haut, mais elle reste mon modèle, mon impératrice, ma plus grande inspiratrice.
LF

22 367Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

Robe au vent

Devant la boutique de lingerie fineUne robe lèche-vitrine s'arrête.La robe, allure romantiqueSemée de petits boutonsSe balance ... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2022 - Poèmes
Nouvelles

Lobélia

En cinq ans, une armée d'oiseaux noirs était venue coloniser ce monde pétrifié, et maintenant les nouveaux occupants dominaient fièrement la montagne de gravats.
Du haut des murs en béton ... [+]

Finaliste - Jury Nouvelles Renaissances 2022
Recommandé Par Short Édition