Image de Klelia

Klelia

Je suis une grande lectrice depuis l'adolescence grâce au réalisme de l'oeuvre d'Émile Zola. Passionnée par les romans historiques et notamment la Renaissance italienne je m'adonne volontiers également à la science fiction et la fantasy. La rédaction d'un mémoire m'a récemment donnée le goût à l'écriture. Écrire du court est un véritable défit pour moi ! Merci d'avance pour votre soutien.

533 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Le chef de gare

Quatre ans déjà. Quatre longues années rythmées par les allers-retours en train.
Chaque vendredi soir, pendant que j’attends dans la voiture, ma petite fille de huit ans se fait le devoi... [+]

En compétition Grand Prix Automne 2020
Très très courts

La mission

Quand elle franchit la porte de mon bureau ce vendredi matin, mon visage s’illumine. Même quand elle ferme la porte, je ne suis pas étonnée. Après tout, c’est le réflexe de chaque personne... [+]

Qualifié Prose en rose 2020
Très très courts

Un autre univers

Il est impressionnant. Aucun des murs de ma modeste maison ne pourrait l’accueillir. Et son cadre massif, accumulation de sculptures de feuillages dorés à l’or fin, ajoute une dimension... [+]

Très très courts

Une douloureuse vérité

« Ayons le cœur fier, mais l’esprit humble »
Anne Barratin, De toutes les paroisses (1913)
Cinq heures de route pour m’interroger sur la raison de ce séjour. Des mois que je ne l’ai... [+]

Très très courts

Je passe mon tour

La nuit a été longue, les paupières lourdes mais jamais closes, les oreilles aux aguets. Etendue sur une surface froide et dure, je fixe le plafond du même blanc éblouissant que celui qui envahit... [+]

Très très courts

Présence invisible

A chaque fois qu’il en passe un à grande vitesse, je me délecte de son vrombissement et du violent souffle d’air qui me glace en hiver et me chauffe en été. Et puis, juste après, le silence... [+]

Très très courts

Le portail grince

Dans l’obscurité, le portail grince,
je gravis les quelques marches,
leurs murmures cessent,
leurs ombres se dessinent,
mon regard les dévisage,
mes yeux s’humidifient,
mes souvenirs... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2018
Très très courts

Grandir ou ne pas grandir ?

J’ai longtemps attendu le moment fatidique. J’aurai du l’anticiper. En fait, j’aurai même pu l’empêcher. Mais je n’ai rien fais. Par peur de me contrarier et aussi d’en subir les... [+]

Très très courts

Le moment est venu

Le paysage défile sous un ciel gris et quelques gouttes lèchent le pare-brise.
Mon fils conduit dans une bonne humeur contagieuse, partagée par son épouse, pour laquelle j’ai beaucoup... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2018
Nouvelles

Une méchanceté rancunière

Dès que sa femme part travailler, c’est la valse des visites. Je consigne toutes les allées et venues dans un carnet. Hier, il a reçu une blonde avec une paire de jambes à baver. Il y a deux... [+]

Poèmes

Isère magique

La jeune fille de BONNEFAMILLE
promène son regard triste à travers les BARRAUX
ici la FONTAINE fleurie de PRESLES
d’où une... [+]

Qualifié Short Paysages 2017 - Poèmes
Très très courts

Femmes de contes et de légendes

Marie Vignon habite avec son époux, le connétable Lesdiguières, au château de Vizille. Par gentillesse, au détours d’une promenade, elle accepte une truite offerte maladroitement par un... [+]

Qualifié Short Paysages 2017 - Très très court