Image de Jean-François Joubert

Jean-François Joubert

Iconoclaste, la fantaisie fait partie de mon sang, mon écriture est un automatisme cérébral que je contrôle plus ou moins bien. Mon talon de chine, syntaxe, et orthographe. Mon métier, peindre la vie en mot !

491 abonnés

Nouvelles

Lune caduque

Qui suis-je ? Je l’ignore, cependant, je vois tout, sais tout, et aime réfléchir à la vitesse de la lumière. Tiens, lui là, il me regarde tous les jours et me pose des questions. Je sais que... [+]


Très très courts

Pas les épaules pour être un homme

Masculin, chouchouté pas au thé ni au café, ce chocolat traine en kilogrammes de trop, pas en tablette qui impose le respect.
Je crois que je suis fou d'aimer une fleur.
Je crois... [+]


Très très courts

Metamorphose

Respirer, respirer, je manque d'air dans ceciel plein d'étoiles. Astronaute, je voulais conquérir l'univers, voir Terre et père Soleil. J'ai de l'oxygène et dérivé entre les météorites et... [+]


72h 1ère édition
Très très courts

Le cheval de Zeus

Un lapin de garenne passait par là, et quelques suricates, accompagnés de kangourous géants alors qu’ils descendaient vers le lac turquoise, oasis curieux dans ce milieu, mi-hostile... [+]


Très très courts

La celte certitude

Le son devenait de plus en plus insupportable. Autant au cœur du mystère de l’eau tiède, il n’avait rien ressenti, là, l’horreur sonore, ses pas devenaient de plus en plus lents. Léon... [+]


Très très courts

Dyna-mithe

Ce matin-là, la lune était bizarre. Elle descendait vers la Terre comme si plus rien ne la
retenait tout en haut. Un gros ballon qui promettait de faire un trou d'enfer, si personne ne... [+]


Poèmes

Horizon

L'Hirondelle a quitté le toit d'étoiles, reste l'Automne qui procure la chute des cheveux des hêtres, des chênes, et... [+]


Nouvelles

Le chou du philosophe

Le parc. Quelques hectares de verdure, des vagues de terre verte, dociles, puisque immobiles, des arbustes qui tissent toiles et délices, des oiseaux qui peuplent nos rêves. Bohars, lieu-dit bien... [+]


Très très courts

Les feux de l'humour

Dans une autre vie, en veille devant le poste de télévision, on annonce la dernière manche en direct, à mes côtés frère et belle-sœur....
Une brestoise est en lice... je me souviens de... [+]


Portez haut les couleurs ! 2020
Poèmes

Le tisserand

Une âme tisse sa toile et éteint les étoiles...
Cette flamme est un coeur muet sur le murmure de votre imagination.... [+]


Très très courts

Antichambre des secrets

"— Alors... quelle année ai-je ? Un, deux, trois, quatre, donc huit... ou neuf ! Comment les compter ses points noirs sur mon dos rouge carmin ?!
Elle se levait difficilement, et... [+]


Très très courts

Fille de nul part

Fille de nul part, près des jets d'eau, nous riions, des bêtises de ma cervelle balade, sur un banc le soleil indiquait midi, son zénith brillait dans tes yeux ouverts, mes bleus je les masqués en... [+]