Image de Helene Kowal

Helene Kowal

C'est peut-être parce que quand je n'étais encore qu'un embryon mes parents m'ont surnommée "La virgule"... peut-être aussi que ça n'a rien à voir. Ce dont je suis sûre, c'est que si je n'ai pas (encore) d'enfants, je suis pour le moment enceinte d'un livre ! To be continued...

266 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Incapable

C'est toujours la même histoire... à croire que c'est écrit.
Quand une idée arrive, c'est systématiquement aux mauvais moments : le cœur de la nuit, quand je suis au volant, en plein milieu... [+]


Viva da Vinci 2019 - Grand Public
Très très courts

Au dehors

Le téléphone a sonné. Une fois d'abord. C'était Seb. Il savait que ce n'était pas un moment où j'aurai dû être dérangée. Le téléphone a sonné à nouveau. Ce n'était pas anodin. J'ai... [+]


La Mort en cavale 2019
Très très courts

Une vie à sillonner

Du plus loin que remontent mes souvenirs, je me rappelle avoir été très molle, malléable, mais aussi épaisse. On s'enfonçait presque en moi chaque fois qu'on me saisissait. A certains endroits... [+]


Très très courts

Un toit à partager

« - Je me sens seule depuis que les enfants sont partis...
- La maison est bien trop grande pour une seule personne !
- J’avais envie de transmettre mes compétences aux plus... [+]


Nouvelles

Les enfants perdus

Début de l'enfance. Et des souvenirs.
Maman m'annonce que désormais, la vie de fille unique, c'est terminé, qu'un petit frère pointera bientôt le bout du nez.
Elle me demande comment on... [+]


Très très courts

Initiales

-Ça va mademoiselle ?
J'ai hésité à lui répondre, et puis j'ai hésité dans le choix de la réponse que j'allais formuler.
Je pouvais, entre deux sanglots, relever la tête, lui... [+]


La Matinale en cavale 6ème édition - Très très court
Très très courts

L'oreille

Madeleine regarde par la fenêtre. Dehors, le temps et le décor sont figés. Toujours la même rue, toujours les mêmes trottoirs et les mêmes personnes qui s'y promènent. Chaque année, le même... [+]


La Matinale en cavale 4ème édition - Très très courts
Très très courts

Dimanche matin

Je sais que ça va être un mauvais moment à passer...
On est dimanche, ça sent la messe, la fête de famille, le repas sans fin, le marché de Billy, Mamie, les cousins-cousines, et plus... [+]


Très très courts

Gaston ou Louis ?

Deux mamies, un papy. Et le deuxième, il était où ?
À force de suppositions, j’ai pris les choses en mains et mené ma petite enquête.
Il s’appelait soi-disant Gaston, mais nous... [+]


Très très courts

Des gens bons

Être commis cuisinier dans un restaurant sombre et lugubre. Devoir servir un énorme gâteau blanc recouvert de noix de coco râpée. Sur les ordres du chef cuisinier, planter un hachoir au milieu... [+]


Très très courts

A point nommé

Je suis toujours aussi surprise quand, au coin d'une rue, je me trouve face à une personne que je connais depuis longtemps, que je n'ai pas vue depuis longtemps, et à qui j'ai repensé il y a peu de... [+]


Finaliste - Public La Matinale en cavale 3ème édition - Très très courts