Image de Hélène CUINIER

Hélène CUINIER

J'aime écrire. J'aime lire aussi.
Les deux sont pour moi indissociables et se nourrissent l'un de l'autre.
Les belles histoires me plaisent. J'aime bien aussi celles qui bouleversent, réveillent, instruisent ou attendrissent.
J'apprécie les échanges vrais, réciproques et inattendus; les seuls qui permettent d'évoluer, de grandir et d'entrevoir ce qu'on appelle le Bonheur!

32 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Rien ne serait arrivé si....

Rien ne serait arrivé si je n'avais pas changé de coiffeur!
Il est des endroits où l'on se sent bien sans pouvoir en expliquer la raison.Une sorte d' alchimie, une question de personne, d'... [+]

Très très courts

Marre d'être trop sage

Ma chère auteure,
Je t'écris ce matin car j'en ai gros sur la patate !
Certes tu me donnes le rôle titre dans ta pièce de théâtre, mais pas vraiment le beau rôle !!!! Mais... [+]

Nouvelles

Sans fausse note!

p align="JUSTIFY"> 

ll pleut, je suis entouré par des morts, tous vêtus de noir. Je n'ai rien préparé puisque les morts n'entendent pas. Seule maman m'écoute, vivante... [+]

Poèmes

madame ROSE et monsieur GRIS

MONSIEUR GRIS a assurément du talent,
MADAME ROSE a vraisemblablement de l'élan
MONSIEUR GRIS aurait-il tendance au... [+]

Très très courts

Un fondant au chocolat doublement attirant

 
Il bondit sur le ring.
Conscient de l'excitation qu'il va procurer, son peignoir gris lamé glisse lentement faisant apparaître ses magnifiques tablettes de pur chocolat brésilien... [+]

Nouvelles

AVEUX ET POT AU FEU

p align="JUSTIFY">Il est 18h30. Une longue silhouette féminine, cintrée dans un large imperméable beige, franchit à grandes enjambées la centaine de mètres qui sépare l'Hôtel des Flandres de... [+]

Nouvelles

Le bien triste destin d'un escarpin

20 Décembre,17 h dans une commune cossue de la banlieue Est de Paris.
Jean-Jacques a pris place le premier, comme chaque fois avant tout le monde, dans sa grosse berline. Elle brille de... [+]

Très très courts

Rose au printemps, cœur bien content !

En ce lundi 15 Avril 1911, jour de fermeture, Rose décida de faire l'inventaire de sa boutique. Trois ans s'étaient écoulés sans qu'elle n'ait encore pris le temps de ranger, trier, jeter.
Le... [+]

Qualifié Nouvelles Renaissances 2021
Poèmes

la Rose et le Renard

p align="CENTER">Il était une fois deux grands sensibles

que le destin avait fait rendu disponibles... [+]

Très très courts

Les dernières vacheries d' Anastasie

Il était une fois...il y a 330 ans environ.
Un beau matin, en une fastueuse demeure du Royaume de France.
 
-Ah non, pas encore cette niaise, la voilà qui s 'ramène encore plus... [+]