Image de Hélène

Hélène

Quand nul ne la regarde, la mer n'est plus la mer, elle est ce que nous sommes lorsque nul ne nous voit. Elle a d'autres poissons, d'autres vagues aussi. C'est la mer pour la mer et pour ceux qui en rêvent comme je fais ici.

Jules Supervielle
TRÈS TRÈS COURTS
2   9 lectures
TGV Strasbourg-Metz, vers 17H00... Je lève les yeux de ma revue papier glacé.

Je sors du Moyen-Age et des enluminures pour la lumière dorée d'un soir lorrain au XXI° siècle.

Des ... [+]

POÈMES
3   10 lectures
... et au fil de soi
tisser des liens solides
à régner longtemps...

... des liens ... [+]

NOUVELLES
1   9 lectures
Epilogue

Aline est assise dans le seul carré de pelouse ayant échappé au cours du temps aux aménagements successifs de la cour du lycée : gravillons, pavage, enrobé bitumineux... Elle ... [+]

NOUVELLES
1   6 lectures
Pensées

La pensée d'Aline flotte dans une lumière à la fois éclatante et douce comme le lait. Elle se promène dans des calculs algébriques tout en enregistrant les signaux des pensées... [+]

NOUVELLES
1   7 lectures
Courbes

Aline se promène en lévitation légère au-dessus du sol laiteux. Il fait beau. L'éternelle lumière opaline est teintée d'or aujourd'hui. Elle tient à la main son petit filet ... [+]

NOUVELLES
1   8 lectures
Ligne droite

La tisserande est assise face à la mer. Horizon rectiligne au devant de la ligne parallèle du rivage. Derrière elle, la ligne droite, également parallèle, de la forêt ... [+]

8 abonnés

Image de Rellum59Image de ArtvicImage de JPMImage de MirajeImage de Marsile RincedalleImage de Marine AzurImage de Patrick GibonImage de Lyriciste Nwar Voir +
pour laisser un message à Hélène