gillibert FraG

Aventurière des temps modernes, professeur de Mathématiques, mère de douze enfants, je les ai scolarisés à domicile jusqu'en terminale. Ils se sont éparpillés, certains sont mariés, et ont donné la vie, je voyage pour les voir.
Je séjourne souvent, en RDC en enseignante bénévole
J’aime écrire : histoires, poèmes, méthodes de lecture, critiques sur l'enseignement au Congo, et ailleurs.

13 308 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

La guerre

Un grand vol d'hirondelles
Sillonnait le ciel bleu de son âme
Happant colère et larmes.
Au fond de ses yeux, leu ... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2022 - Poèmes
Poèmes

Aurore

Marc s'élance et plonge joyeux, l'esprit devant
Dans le ciel de l'aurore. Caressée par le vent
Son âme frissonne, il ... [+]

Nouvelles

Hippolyte Desplanques

Mon, ami
Je commence cette lettre sans encore savoir à qui je l'enverrai, je nomme ami mon destinataire car ce que je veux dire ne peut être confié à un homme indifférent, étrange ... [+]

Nouvelles

Le café noir

• Le café noir, sur le feu grésilla, et entra en ébullition, quoi de plus normal ? Sur la flamme, tant de chaleur ! Il s'échappa peu à peu en vapeurs.
Il est désormais dilué pensa ... [+]

Nouvelles

Rencontre

Devant la bouche du métro, dans l'air glacé,
il passait d'un pas vif, tel un homme pressé,
Ils se croisèrent.
Inversant sa marche il la suivit  : "Mademoiselle, nous devons nous voir." ... [+]

Nouvelles

La folie

La folie aimait les pauvres âmes faibles et les esprits fragiles.
On la voyait parfois le soir
Dans les rues, près des bars et des lieux de débauche où s'assemblent les solitaires ... [+]

Nouvelles

L'univers est-il absrde?

Le cheval caracolait dans le grand pré, bordé de peupliers et de sureaux, loin de la ville dans le marais des grenouillettes, et M Lemonier suivait des yeux son évolution avec attention. Il ... [+]

Nouvelles

Annette

Pour éviter une rue passante, Didier traversait souvent le cimetière, ce lieu calme, ombragé par quelques arbres au feuillage épais. Didier ne craignait pas les morts, il pensait d'ailleurs que ... [+]

Nouvelles

La forêt et l'amour de Maryse

Maryse racontait souvent la grande aventure de sa vie :
"Je cheminais sous le couvert tendre et sombre des arbres, les branches frissonnantes doucement murmuraient leurs secrets, les papillons ... [+]

Qualifié 10 ans
Poèmes

À Rome

À Rome
Place Minerve, un éléphant
Le dos chargé d'un obélisque,
Lève la trompe en olifant
Hurlant ses ... [+]

Nouvelles

L'aire Ventouse

Les bergers jadis passaient la nuit sur l'aire ventouse. En surveillant leurs bêtes, ils dressaient des murs de pierres sèches. Marie disait à Janou  : "Là haut la nuit est étrange et je ... [+]