Image de Flautiste C.

Flautiste C.

Quand je serai grand, je serai poète.

265 abonnés

Poèmes

Quelque manque

le vent fait de la balançoire
la pendule de mon enfance
quelque chose me manque
la pendule de mon enfance
se... [+]

Poèmes

L'insomniaque

l'insomniaque
comme un vieux devant ses pigeons
regarde le soleil du matin
manger les miettes de nuit

Poèmes

Neige

Dehors, des enfants se jettent des oreillers
À la figure, sans un bruit.
Jamais l’on ne vit les oreillers ni le lit,... [+]

Poèmes

Printemps été automne

Ressurgis de terre
Obéissant à la seule
Urgence de vivre,
Les feuillages ivres
Ploient sous le sommeil fertile
Des... [+]

Poèmes

La bibliothèque

Des rangées de livres
Droits, immobiles, une chambre funéraire
Où dorment les cadavres de papier,
Où l’encre... [+]

Lauréat - Jury Grand Prix Hiver 2019
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Ils

Ils trempent leur plume, s’échauffent, esquissent le premier mot, ils essaient de deviner où cela mène, prennent les ronds-points pour des virgules, les dos d’âne pour des points de... [+]

Qualifié Prix Quiqui 2018
Poèmes

L'aube sans la rosée

Après une journée noire d'orage
Le soleil s'est imposé
La flèche du temps inverse les pages
C'est l'aube sans la rosée

Très très courts

La dernière phrase du poète

Cette nuit-là, au moment où je grattais sur ma page, j’entendais le cri des corneilles. On est loin des bruits de café ou du chant de la nature – la vérité est qu’un écrivain fait avec ce... [+]

Qualifié Court et noir 2018
Très très courts

Contemplations

1.
Le soleil de fin d’après-midi me réchauffe le dos, la Leffe me réchauffe le ventre, un oiseau balance ses trilles dans l’air chaud, le vent remue l’herbe sauvage de la plaine que les... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2018
Poèmes

Dans l'intimité

Dans l'intimité
des ténèbres demi-mortes
le ciel se déchire
arbore un sourire en coin
révèle un espoir discret

Qualifié Prix Tankas Printemps 2018