Fanny Epie

"Jour et nuit je traque les épiphanies"
Cock music smart music - Fauve
https://www.youtube.com/watch?v=lM-2iXr4dbw

2 abonnés


À LA UNE
Très très courts

La Caverne d'Ali Baba

Ah ça jvous le dis, mon grand-père était le plus fort... Jamais à côté de la plaque, toujours là au bon moment, au bon endroit. Il manquait jamais ses objectifs, ses flèches gagnaient toujours... [+]

Finaliste - Jury La Matinale des Lycéens 2019 - Très très courts
Très très courts

Les visions sont comme mes poèmes

Ces mêmes rêves qui hantent mes nuits. Ces mêmes lettres inscrites sur un bloc de pierre. Lettres nues, minces et serrées les unes contre les autres. Elles ont la forme des barreaux de ma prison... [+]

Finaliste - Jury La Matinale en cavale 6ème édition - Très très court
Très très courts

Une histoire à dormir debout

DISSERTATION : “L’Histoire n’est qu’une histoire à dormir debout. » Vous commenterez la citation de Jules Renard à l’aide des textes du corpus, des textes étudiés en classe et... [+]

Qualifié La Matinale des Lycéens 2017 - Très Très court
Très très courts

Du côté de la fenêtre

J’ai toujours envié mon frère qui possède la chambre où les fenêtres sont orientées vers des spectacles infinis de l’âme. Les rideaux s'ouvrent, la nature s'allume...
L'offrande du... [+]

Très très courts

Dans les courants de la langue

Dans le cadre d’un atelier de joutes oratoires, deux élèves viennent s’affronter sur le thème «  A contre courant ». L’un pioche « A » et l’autre... [+]

Qualifié La Matinale des Lycéens 2018 - Très très court
Très très courts

Carnaval

Texte écrit dans le cadre d'un atelier d'écriture organisé par l'association Prix du Jeune Ecrivain; Thème "Les petites aventures"; Défi: faire apparaître les mots "nitescence" et... [+]

Très très courts

La pièce de monnaie truquée

Je faillis trébucher sur une pièce de monnaie. Je la ramasse prestement, y jette un coup d’œil : « Mais à tous les coups elle est fausse. C’est jamais mon jour de chance de toute... [+]

Qualifié La Matinale en cavale 5ème édition - Très très courts
Très très courts

Imaginez...{N°1}

Imaginez...
Imaginez un homme assez âgé assis seul dans son canapé face à la mer semblant la fixer...
Je l'apercevais alors à travers la large baie vitrée pendant la promenade de la soirée... [+]