Image de Ernest Fourachault

Ernest Fourachault

J’avais pris le pseudonyme de Fourachault. La revue dans laquelle je travaillais publiait mes articles : signés Fourachault. Une nouvelle dont j’étais fier envoyée à quelques amis : signée Fourachault. A ceux qui me posaient la question, je répondais que les rendez-vous de chasse, en pleine forêt, lorsqu’enfant j’accompagnais mon père, avaient lieu au four à chaux...
(L'aventure d'E.F., 2000)

438 abonnés

Très très courts

Deux vieux sur un banc

Il y avait deux petits vieux sur un banc. Ils avaient l’air d’attendre le bus, mais quand le bus est passé, ils étaient encore là.
Celui de gauche avait un bouquet de fleurs. Celui de droite a... [+]


Lauréat - Jury Grand Prix Printemps 2015
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Il y a eu un orage

Il y a eu un orage. Je regardais les éclairs par l’œil de bœuf. C’était beau, Paris sous les nuages jaunes. Ça tonnait pas loin. A la fin, après la pluie, il restait les nuages qui... [+]


Finaliste - Public Grand Prix Automne 2014
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Liquider la sagesse (1)

Mais c’est un faux ! On va voler un faux ! dit Marie.
Un faux, si on veut. Qui vaut une fortune et qui est considéré comme un authentique chef d’œuvre, je dis à la femme de ma... [+]


Lauréat - Public Histoires Buissonnières de patrimoines 2014 - TTC
Très très courts

Départementale 166

Die Reisen bilden die Jugend.
Wer bildet die Alten ?
(Proverbe bavarois)
Les voyages forment la jeunesse.
Qui forme les vieux ?
Je m’appelle Fenêtre. Jean Fenêtre. C’est un nom... [+]


Finaliste - Public La Matinale en cavale 2014 - Très très courts
Recommandé Par Short Édition