Image de Christophe Albrieux

Christophe Albrieux

Ecrire pour m'amuser, m'amuser pour vivre.
Mon dernier recueil de nouvelles, Douce paranoïa, aux éditions Le Mot Fou est toujours en librairie.
Photographie, écriture, vous pouvez aller faire un petit tour sur www.christophealbrieux.com si ça vous chante.

œuvre
à la une
TRÈS TRÈS COURTS 
 3 min 306 lectures 32
Mes parents me surnomment « crâne d’œuf ». En référence à la forme de ma tête. Ils n’ont pas tort, une fois j’ai vu un œuf et…non, ils n’ont pas tort. Si ce petit nom me ... [+]

Prix Bibliothèques Pour Tous 2016 - TTC
NOUVELLES
5   56 lectures
« Un jour la patate prendra le pouvoir ! Elle sera votre vie ; elle sera votre monde ! Soyez bons avec la patate, elle sera bonne avec vous ! »
Joachim Dutertre était... [+]

NOUVELLES
8   79 lectures
Les terroristes ont enlevé leurs masques. Ce qui inquiète les otages. Celui qui dissimule son visage le fait pour pouvoir retourner dehors et profiter peinard de son magot. Celui qui se fiche de ... [+]

NOUVELLES
6   66 lectures
Sig-Sauer
En cette fin de journée, le sang coule sur l’horizon. Il est évident qu’ici va s’arrêter mon histoire. Le tout est de savoir qui d’eux ou de moi-même aura ma peau. ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
8   69 lectures
L’amour est dans le pré


Henri Durand se croit insignifiant. Et la vie semble lui donner raison. Qui rêve de s’appeler Henri Durand ? Et la gueule d’Henri Durand. Qui rêve d’avoir ... [+]

NOUVELLES
5   140 lectures
Vautré dans les herbes hautes, je ne vois pas les autres. Je les entends juste ricaner, pouffer, héler des inconnus fantasques, régurgiter d’étranges onomatopées, des images qu’eux seuls ... [+]

NOUVELLES
6   162 lectures
Putain ! Le désert ça tape. C’est pas comme si on s’en n’était pas douté, mais quand même. Quarante degrés ça tape. J’me dis que peut-être, si mon père nous avait amené ici en ... [+]

POÈMES
9   325 lectures
Hep Toi là-haut Le grand au sang chaud
Viens donc parmi nous te fondre dans la glaise

Quitte le... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
112   2211 lectures
A force d’abnégation et de négociations, Charles « Johnson » Jansson a ferré une magnifique blonde aux relents de téquila. Il n’y croit pas. Mais pas de philosophie. Avant que ... [+]

Finaliste - Sélection Public
Livres en Tête 2014 - À rougir de lire

145 abonnés

Image de Fred PanassacImage de Zutalor!Image de Patrick BarbierImage de Keith SimmondsImage de Marie GuzmanImage de Yannick PagnouxImage de DolotarasseImage de Virgo34Image de Bertrand PigeonImage de Geneviève MarceauImage de LumiyahImage de Albina CourtitaratImage de Nabelle MartinezImage de Maud GarnierImage de AzaléeImage de Jean-Francois GuetImage de Kien91Image de Louyse LarieImage de Claudine LehotImage de LuuceImage de Joëlle BrethesImage de Jean CalbrixImage de AzzaImage de Emmanuelle Daché Voir +
pour laisser un message à Christophe Albrieux